Ici tout commence : pourquoi le feuilleton a failli ne jamais voir le jour ?

Ce lundi 2 novembre, les fans de Demain nous appartient ont découvert le tout nouveau feuilleton de TF1, Ici tout commence. Spin-off du premier programme, il raconte la vie « du personnage de Maxime Delcourt, joué par Clément Rémiens ». Un projet qui aurait pu ne jamais aboutir.

Quand il n’y en a plus, il y en a encore. TF1 a misé sur ce proverbe pour développer un peu plus le succès de Demain nous appartient. C’est dans Ici tout commence, dont le premier épisode a été dévoilé ce lundi 2 novembre, que la chaîne propose de suivre les aventures du personnage de Maxime Delcourt, interprété par le comédien Clément Rémiens. Et il n’est pas le seul personnage de Demain nous appartient à avoir rejoint ce nouveau casting. Frédéric Diefenthal en fait également partie. L’ancien compagnon de Gwendoline Hamon, star de Cassandre, y incarne le rôle d’Antoine Myriel. Vanessa Demouy est aussi présente en tant que Rose Latour. Après avoir longtemps retenu son souffle, la première chaîne a pu respirer en découvrant le succès d’audience qu’a été le lancement d’Ici tout commence. Il faut dire que la direction et toutes les équipes travaillant sur le projet avaient tout donné et surtout pris des risques pour pouvoir mener à bien son nouveau plan qui a bien failli ne jamais voir le jour.

  • VOICI – VIDEO Louane : ses confidences touchantes sur cet artiste qui l’a énormément aidée dans sa vie

    Voici

  • VOICI – VIDEO C à vous : Manuel Valls se confie sur un drame familial lié au coronavirus

    Voici

  • VOICI TPMP : Raymond pousse un gros coup de gueule contre Nicolas Bedos et Camille Lellouche

    Voici

  • VOICI – VIDEO N’oubliez pas les paroles : Nagui tacle les Maestros sur leur niveau pendant les Masters

    Voici

  • VOICI TPMP : inspiré de la pub d'un fast-food, Elie Semoun s'amuse à soutenir Dieudonné et se fait recadrer par Cyril Hanouna

    Voici

  • VOICI Un dîner presque parfait : un candidat, déguisé en Miss, se prend pour Beyoncé

    Voici

  • VOICI : Mask Singer : la technique de Valérie Damidot pour ne pas être démasquée

    Voici

  • VOICI : Il était une fois à Monaco : qui est Anne Serra ?

    Voici

  • VOICI N'oubliez pas les paroles : ce tacle de Julien, un ex-maestro, qui va faire grincer des dents Margaux

    Voici

  • VOICI : Brigitte Macron : la première dame a été appelée à l'aide par des artistes

    Voici

  • VOICI A prendre ou à laisser : pourquoi Cyril Hanouna a perdu une partie de ses candidats

    Voici

  • VOICI : Elsa Lunghini évoque le calvaire de Vanessa Paradis, sa supposée rivale dans les années 80

    Voici

  • VOICI – Ici tout commence : qui est Lucia Passaniti, l’interprète de Noémie ?

    Voici

  • VOICI De Gaulle, l'éclat et le secret : la bande-annonce

    Voici

  • VOICI – Julien Doré : comparé à Emmanuel Macron par Arnaud Montebourg, le chanteur dézingue l’ex-ministre

    Voici

  • VOICI – Miss France 2021 : qui est Héléneschka Horth, Miss Guyane 2020 ?

    Voici


  • VOICI – VIDEO Louane : ses confidences touchantes sur cet artiste qui l’a énormément aidée dans sa vie
    VOICI – VIDEO Louane : ses confidences touchantes sur cet artiste qui l’a énormément aidée dans sa vie


    Voici


  • VOICI – VIDEO C à vous : Manuel Valls se confie sur un drame familial lié au coronavirus
    VOICI – VIDEO C à vous : Manuel Valls se confie sur un drame familial lié au coronavirus


    Voici


  • VOICI TPMP : Raymond pousse un gros coup de gueule contre Nicolas Bedos et Camille Lellouche
    VOICI TPMP : Raymond pousse un gros coup de gueule contre Nicolas Bedos et Camille Lellouche


    Voici

VIDÉO SUIVANTE

Un projet en danger

Comme le rappelle le site Puremédias, Ara Aprikian, directeur général des contenus de la chaîne, avait confié en juin dernier au Figaro que la concrétisation d’Ici tout commence avait été grandement mise en danger en raison du contexte sanitaire : « Nous avons hésité à l’annuler étant donné la conjoncture économique, évoquait-il. Finalement, non seulement nous le maintenons, mais nous allons de surcroît l’accélérer en le mettant à l’antenne cet automne alors qu’il était prévu pour janvier 2021 ».

C’était pourtant loin d’être gagné d’un point de vue organisation. Entre le confinement, le report logique des tournages et l’absence de revenus, difficile d’en voir le bout. Pourtant, TF1 ne s’est pas démontée : « Nous avons voulu maintenant ce feuilleton malgré la crise sanitaire, déclarait Anne Viau, directrice artistique de la fiction de la chaîne. A la fois pour envoyer un signal fort aux professionnels et au public ». Et à voir les téléspectateurs au rendez-vous, elle a visiblement eu raison de se faire confiance…

Source: Lire L’Article Complet