« Il était absolument nul » : Brigitte Bardot pas tendre avec Emmanuel Macron après leur rencontre

Dans les colonnes du journal Le Parisien Magazine, Brigitte Bardot a raconté sa rencontre avec Emmanuel Macron à l’Élysée. Les deux personnalités ont discuté de la protection animale. Un sujet qui n’avait pas l’air d’intéresser le Président d’après ses dires.

Depuis des années, Brigitte Bardot se bat contre la maltraitance des animaux. À plusieurs reprises, l’actrice de bientôt 87 ans a tenté d’alarmer les dirigeants sur le sujet. Sauf qu’ils ne sont pas tous sensibles à cette cause d’après ses propos dans le journal Le Parisien Magazine. En effet, après l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence, « il m’a demandé de venir le voir » pour évoquer avec lui « les choses les plus graves, les plus urgentes en matière de souffrance animale. »

Mais cette rencontre ne s’est pas déroulée comme le souhaité Brigitte Bardot. Malgré « une heure et demie à parler ensemble » à l’Élysée, Emmanuel Macron a « semblé ignorer totalement ces sujets. » En réalité, « il n’y comprenait rien. Il était choqué, bien sûr, de ce que je lui disais, mais il pensait que le plus gros avait déjà été fait. » La conclusion est simple : « il était absolument nul. » Mais Brigitte Bardot a tenu à ajouter qu’ « il m’a paru avoir l’intention de changer les choses, de les améliorer. » Fausse joie pour la fervente protectrice des animaux puisque « quelque temps après, il a reçu les chasseurs » et « il leur a cédé des tas d’avantages. » Finalement, cet entretien n’a pas été concluant…

Le combat de Brigitte Bardot

Ces cinquante dernières années avec sa fondation, Brigitte Bardot a « donné un sens à (s)a vie. » Malheureusement, elle espérait « remporter beaucoup plus de combats sur la souffrance animale que je n’en ai gagné. » Difficile pour cette dernière de ne pas réussir un virage à 360° en ce qui concerne les mentalités sur cette cause. Mais Brigitte Bardot se console en se disant que les personnes commencent davantage à se sensibiliser à la protection des animaux « grâce à ma fondation ou à L214. » Pour elle, « cette prise de conscience du peuple est d’une importance capitale. » Pourquoi ? « Demain, c’est avec lui que l’on obtiendra d’autres avantages pour les animaux, ce n’est pas avec les politiques. » Il est évident que sa rencontre avec Emmanuel Macron lui a fait prendre conscience de certaines choses.

Crédits photos : BEST_IMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet