"Il me découpe le bras gauche", Jean-Luc Reichmann frôle la mort après un violent accident de moto

C’est un accident que le présentateur de TF1 n’oubliera jamais.

Véritable drame pour Jean-Luc Reichmann. S’il est aujourd’hui bien dans sa peau et dans son corps, par le passé, l’animateur de TF1 a connu de terribles moments.

En 1984, celui qui est à la tête des 12 coups de midi depuis des années, a frôlé la mort dans un très grave accident de moto. Âgé de seulement 23 ans à l’époque, Jean-Luc Reichmann adorait rouler à moto. Respectueux des vitesses, ce dernier, selon les informations de son livre “T’as une tâche pistache”, roulait alors à 90 km/h. Malheureusement, au moment d’un croisement, l’animateur a percuté une voiture, et se retrouve dans un état grave.

“Sous le choc, le capot de sa voiture se relève, il me découpe au passage le bras gauche en lambeau. Je fais un vol plané et j’atterris à 39,75 mètres du point d’impact”, voilà le seul souvenir, très violent, de cet accident. Et pour cause, à la suite du drame, Jean-Luc Reichman, est plongé dans un intense coma, donnant même l’impression à la police qu’il est décédé sur le coup. Si ce n’était pas le cas, l’animateur s’est tout de même retrouvé avec dix-huit fractures sur le corps, et la rate déchirée, l’obligeant à rester immobiliser pendant un an.

Après de longs mois à se battre, et grâce à sa force mentale mais aussi à son passé de sportif, Jean-Luc Reichmann a finalement réussi à s’en sortir, comme il le confiait à Sophie Davant sur France 3 “C’était une épreuve très compliquée à passer, il fallait franchir des caps, physiques d’abord, puisque je suis resté immobilisé pas mal de temps et je n’avais plus de rate. C’est vrai que j’étais bien amoché. Ce qui m’a permis de passer le cap de l’accident c’est que j’ai fait des sports de combat à haut niveau, ça m’a forgé un mental.”. Malgré quelques cicatrices sur le corps, son histoire est une belle preuve que tout est possible !

À voir aussi : 

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet