“Il n’a pas d’affect” : Emmanuel Macron pointé du doigt par un poids lourd LR

Ce n’est un secret pour personne, Emmanuel Macron n’a pas que des amis dans les rangs des Républicains. Si d’anciennes figures de droite ont fini par rejoindre son mouvement, d’autres ont toujours des reproches à lui faire. C’est le cas d’un poids lourd qui s’est confié dans les colonnes de L’Opinion ce mardi 28 juin.

A propos de


  1. Emmanuel Macron


  2. Jean-François Copé

Jean-François Copé n’est pas du genre à avoir sa langue dans sa poche. Régulièrement invité dans les médias ces dernières semaines, le maire de Meaux a pris l’habitude de dire ce qu’il pensait, n’oubliant pas d’envoyer des messages au président de la République et à son gouvernement, à qui il tente de proposer des solutions pour les cinq ans à venir. « Il y a une forme d’épuisement. Il ne sait pas où il va (Emmanuel Macron, ndlr). Son seul programme, c’est sa réélection, pour montrer à Nicolas Sarkozy et François Hollande que lui y parvenait« , a estimé l’ancien président de l’UMP, selon des propos rapportés par L’Opinion, ce mardi 28 juin. Et d’enfoncer le clou au sujet du locataire de l’Élysée : « Macron n’a pas d’affect. Il ne faut jamais perdre cela de vue. »

Après la débacle de la majorité présidentielle lors des dernières élections législatives, Jean-François Copé a suggéré la mise en place d’un pacte entre Les Républicains et la coalition de la majorité présidentielle. Mais auprès de nos confrères de L’Opinion, celui qui partage sa vie avec Nadia a assuré qu’il « n’attendait rien » de la part du chef de l’État : « Je n’ai pas de frustration d’exercice du pouvoir« , a-t-il affirmé dans les pages du quotidien. Pour autant, il demeure persuadé qu’il pourrait apporter son expérience à Emmanuel Macron. C’est pourquoi il a souhaité revenir sur le devant de la scène : « J’ai décidé de réapparaître dans le débat public. Je veux faire entendre ma voix« , a-t-il fait savoir. Et d’observer avec amusement : « Dès que vous êtes un peu doyen de l’humanité, on vous trouve plein de qualités. »

>> PHOTOS – Emmanuel Macron : son père Jean-Michel Macron, David de Rothschild, François Hollande… ces hommes ont marqué sa vie

Pourquoi il qualifie Nicolas Sarkozy de « traître »

Si Emmanuel Macron semble encore trouver grâce à ses yeux, ce n’est visiblement pas le cas de Nicolas Sarkozy. Alors qu’il s’était bien gardé de soutenir publiquement Valérie Pécresse lors de la dernière présidentielle, l’ex-président des Républicains est allé encore plus loin, en rendant visite à Astrid Panosyan-Bouvet, une candidate étiquetée La République En Marche, au moment des élections législatives. Interrogé à ce sujet sur les ondes de RTL, Jean-François Copé a évoqué « une très grande tristesse » et « une trahison. » « C’est incompréhensible ce qu’il s’est passé. Peu importe les divergences que l’on peut avoir les uns envers les autres, c’est incompréhensible que Nicolas Sarkozy ait reçu l’adversaire« , a réagi le maire de Meaux au micro d’Alba Ventura. Et d’ajouter : « Je suis profondément malheureux que cet épisode soit intervenu. » C’est dit.

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet