« Il va le bouffer » : Laurent Wauquiez prêt à se venger de Xavier Bertrand

Après des mois à tenter de s’imposer en solitaire, Xavier Bertrand s’est finalement résigné à participer au congrès des Républicains désignant le candidat à la présidentielle 2022. Un gros risque pour l’ex-ministre, qui compte de nombreux ennemis dans son camp, à commencer par Laurent Wauquiez.

Sa cote en a sérieusement pris un coup. Bien décidé à devenir le candidat naturel de la droite grâce à ses bons sondages et non à une primaire, à laquelle il a refusé de participer pendant des mois, Xavier Bertrand a officialisé son rétropédalage lundi au 20h de TF1 : « Oui, je participerai à ce congrès », a-t-il lâché face à Gilles Bouleau. Le 4 décembre, il se soumettra donc au vote des militants LR et affrontera les autres prétendants (Valérie Pécresse, Michel Barnier, Éric Ciotti et Philippe Juvin). Tout ce qu’il tenait à éviter jusqu’à présent.

S’il s’agit donc de la fin d’un long bras de fer, c’est peut-être le début de gros ennuis pour Xavier Bertrand. Loin d’être populaire auprès des militants, depuis qu’il a rendu sa carte du parti en 2017, le patron des Hauts-de-France va aussi devoir composer avec l’animosité de certaines figures des Républicains. Et notamment de Laurent Wauquiez. Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes ne lui a jamais pardonné ce soir du 11 décembre 2017 : alors qu’il est au 20h de TF1 pour évoquer son arrivée à la tête de LR, l’ex-ministre du Travail claque la porte du parti… en direct sur France 2. Résultat, beaucoup l’imaginent se venger durant cette campagne. « La clé, c’est Wauquiez : il va le bouffer, c’est le petit agneau qui rentre dans la tanière du loup« , analyse un proche d’Éric Ciotti dans Libération.

Car même éloigné de la direction de LR, Laurent Wauquiez a gardé ses réseaux. Ces dernières semaines, il œuvrerait déjà en faveur de Michel Barnier pour faire barrage à Xavier Bertrand, mais aussi à Valérie Pécresse qu’il ne porte pas dans son cœur. Une stratégie également motivée par ses ambitions pour 2027 : des proches de Xavier Bertrand l’accusent de vouloir faire perdre la droite, puisque Michel Barnier est loin dans les sondages concernant 2022. « Il se dit qu’il vaut mieux encore cinq ans de Macron, et espérer récupérer le morceau après », analyse un maire LR interrogé par Le Parisien.

Xavier Bertrand et ce « désaccord de fond » avec Laurent Wauquiez

Malgré les risques, Xavier Bertrand en a toutefois remis une couche au JT de TF1. Pourquoi a-t-il quitté LR en 2017 ? Celui qui ne compte pas reprendre la carte du parti a parlé d’un « désaccord de fond » avec « certains dirigeants » ayant refusé de choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen au second tour de la présidentielle. Comprenez : Laurent Wauquiez et Éric Ciotti. « Xavier assume. Au moins, il n’est pas faux cul !« , souligne un pro-Bertrand dans Le Point. Reste à savoir si la stratégie sera payante.

Crédits photos : ABACA

Autour de

Source: Lire L’Article Complet