« Illusoire et le mensonge éhonté » : Coralie Dubost atomise Xavier Bertrand

Sur le plateau de LCI, ce dimanche 19 septembre, Coralie Dubost s’en est prise à Xavier Bertrand, candidat à la présidentielle. Pour la députée de la majorité, le président des Hauts-de-France « raconte des mensonges aux Français » en matière de politique migratoire.

Coralie Dubost ne mâche pas ses mots. Invitée sur le plateau de LCI, ce dimanche 19 septembre dans la soirée, la députée LREM de l’Hérault a vivement critiqué les propos de Xavier Bertrand en matière de politique migratoire. S’il est élu à l’Élysée, le président (ex-LR) des Hauts-de-France veut significativement durcir les conditions d’accueil des étrangers en France. Lors de son interview au Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI, plus tôt dans la journée, l’ex-ministre du Travail avait formulé une proposition-choc : interdire d’accès tous les ressortissants (« ministres, entrepreneurs ou autres ») des pays dont les autorités refuseraient de « reprendre » les clandestins entrés dans le pays. « Il y a une surenchère, ils sont en train de se faire complètement déborder par leur propre droite, de basculer dans l’illusoire et le mensonge éhonté. C’est pathétique ! » a réagi l’élue de l’Hérault, dans un entretien accordé à Darius Rochebin.

Pour Coralie Dubost, appliquer une telle politique migratoire serait « totalement inopérationnel ». « C’est de la poudre aux yeux ce qu’il vous raconte. Jamais ça ne pourra être mis en œuvre, c’est totalement illusoire ! » a estimé la députée, tout en affirmant que Xavier Bertrand « raconte des mensonges aux Français ». Et d’ajouter : « Ou alors, il n’a pas conscience de ce dont il est en train de parler, ce qui est encore plus grave et inquiétant pour quelqu’un qui prétend aux plus hautes fonctions de la République« .

Je veux que nous reprenions en main notre politique migratoire. Si les Français me font confiance, je proposerai un référendum dès l’automne pour que chaque année, le Parlement fixe précisément la limite de personnes étrangères autorisées à entrer en France. #LeGrandJury pic.twitter.com/lmR9S3r6QS

Faciliter les expulsions de clandestins

Lors de son interview au Grand Jury, Xavier Bertrand a évoqué ses ambitions en matière d’immigration s’il remportait la magistrature suprême. Le chef de l’exécutif des Hauts-de-France souhaite organiser à l’automne 2022 un référendum sur la politique migratoire, afin que le Parlement fixe un niveau maximum de personnes autorisées à rentrer en France (sur critères d’emplois, de nationalité et de regroupement familial). Son objectif : baisser le niveau actuel d’entrées légales (un peu plus de 200 000 immigrés ayant obtenu leur premier titre de séjour chaque année), en facilitant les expulsions.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran LCI

Autour de

Source: Lire L’Article Complet