Imbroglio autour de la vaccination d’Emmanuel Macron : l’Elysée met les choses au clair

Après avoir contracté le Covid-19, Emmanuel Macron a été vacciné le 31 mai dernier, jour d’ouverture de la campagne de vaccination aux adultes. Mais d’après les données de l’Assurance-maladie, que Mediapart a pu consulter, le chef de l’État aurait été vacciné à une date plus tardive. Une information démentie par l’Élysée.

C’est une polémique à laquelle l’Élysée ne s’attendait sans doute pas. En décembre 2020, Emmanuel Macron a été diagnostiqué positif au Covid-19. Dans un souci de transparence avec les Français, le chef de l’État, qui a été isolé un temps à La Lanterne, a décidé de lever le voile sur son état de santé. Le 31 mai dernier, jour d’ouverture de la campagne de vaccination pour tous les adultes, le président de la République a annoncé, via un message posté sur Twitter, que lui et son épouse Brigitte étaient vaccinés contre le Covid-19. Mais si l’on en croit les données de l’Assurance-Maladie, consultées par Mediapart et dévoilées ce jeudi 26 août, Emmanuel Macron aurait en réalité été vacciné à une date plus tardive, le 13 juillet, soit au lendemain de son allocution dans laquelle il évoquait, entre autres, l’extension du pass sanitaire.

Contacté par nos confrères de LCI, le palais de l’Élysée a démenti cette information et affirmé que le président de la République a bien été vacciné le 31 mai, en même temps que la Première dame, qui a elle aussi contracté le Covid-19. L’entourage d’Emmanuel Macron a estimé qu’il s’agissait sans doute “d’une erreur de saisie avec les dates pré-remplies dans les formulaires.” “C’est aussi simple que cela, l’erreur est humaine“, a confié une source restée anonyme, qui s’est appuyée sur les dates de vaccination enregistrées pour Brigitte Macron – qui a reçu sa dose de vaccin en même temps que son mari – qui correspondent aux dates communiquées par l’Élysée, soit le 31 mai 2021.

Comme Brigitte et moi, comme 25 millions de Français déjà, vaccinons-nous ! Pour nous protéger, pour protéger nos proches. Prenez rendez-vous sur https://t.co/tWTeKkRasd. https://t.co/S5ATCvssiS

Quand Emmanuel Macron évoquait sa vaccination

Conformément aux recommandations de la Haute Autorité de la Santé, le président de la République et la Première dame n’ont reçu qu’une seule dose de vaccin, ayant tous les deux déjà contracté le Covid-19. Interrogé sur la question de la vaccination au mois de mai, Emmanuel Macron a laissé entendre qu’il se ferait vacciner dès qu’il en aurait la possibilité : “J’ai attrapé le virus et j’ai encore des anticorps (…) Je me ferai vacciner au moment où ce sera opportun. Il paraît que c’est une période entre trois et six mois et que plus on attend, mieux c’est si on a encore des anticorps”, a indiqué le chef de l’État, lors de l’inauguration du grand vaccinodrome parisien, installé Porte de Versailles. Selon des propos rapportés par Ouest France, le locataire de l’Élysée a promis qu’à “coup sûr”, il se ferait injecter ledit sérum lorsqu’il aurait l’aval de son médecin.

Crédits photos : Eliot Blondet / Pool / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet