Inceste – En colère, Cécile de Ménibus recadre une internaute : « Abusée, ma sœur s’est suicidée »

L’animatrice radio Cécile de Ménibus a sèchement répondu à une internaute le 24 janvier. Cette dernière lui reprochait de s’en prendre à Camélia Jordana plutôt que de prendre position sur le débat actuel sur l’inceste et l’âge du consentement des jeunes.

A propos de

  1. Cécile de Ménibus

  2. Camelia Jordana

L’animatrice Cécile de Ménibus ne mâche jamais ses mots. Ainsi l’animatrice qui officie chaque matin sur Sud Radio a-t-elle vertement recadré une internaute sur Twitter, dimanche 24 janvier. Le débat qui occupe les Français depuis le début de l’affaire Olivier Duhamel – l’inceste – est au cœur de l’échange houleux.

L’internaute demandait à Cécile de Ménibus de réagir à ce débat de société plutôt que de s’en prendre à la chanteuse Camélia Jordana, qui s’était exprimée sur le féminisme dans le cinéma. « On attend Cécile de Ménibus, toujours prompte à s’en prendre à Camélia Jordana », a-t-elle écrit. L’attaque a été très mal reçue par l’ancienne chroniqueuse de La Méthode Cauet. En effet, Cécile de Ménibus lui a sèchement répondu : « Ma sœur s’est suicidée il y a cinq ans après avoir été abusée sexuellement par un membre de ma famille », Et de l’inviter à lire son livre, Je voudrais tout prendre d’elle, sorti le 13 octobre dernier. « Taisez-vous si vous ne savez pas », a-t-elle conclu.

Plus précisément, l’auteure du tweet en question relayait les réactions de plusieurs actrices et personnalités françaises à l’amendement soumis par la sénatrice UDI Annick Billon : elles s’insurgeaient de l’acceptation d’un seuil de consentement placé à 13 ans. Un âge qu’elles jugent trop bas au vu de l’immaturité sexuelle des préadolescents. Alexandra Lamy, Helena Noguerra et d’autres femmes avaient ainsi publié des photos d’elles à 13 ans, se demandant si elles avaient « une tête à consentir à une relation sexuelle ».

Chère @pochotcom Ma soeur s'est suicidée il y a 5 ans après avoir été abusée sexuellement par un membre de ma famille. c'est l'objet de mon livre sorti le 20 octobre dernier. Taisez-vous si vous ne savez pas. https://t.co/PP0ieQyRMW

C’est l’interview de la chanteuse Camélia Jordana dans les colonnes de Paris Match qui a, semble-t-il, a mis le feu aux poudres. Le 21 janvier, l’ancienne candidate de la Nouvelle Star a qualifié Brigitte Bardot et Catherine Deneuve d’actrices « antiféministes par excellence » dans les colonnes de Paris Match. Ce qui lui avait valu d’être prise à partie par Cécile de Ménibus. « Cessez de nous diviser et de nous condamner », avait déclaré cette dernière à la chanteuse. D’après l’internaute qui l’avait interpellée, elle aurait dû réagir au débat sur l’inceste plutôt que de s’en prendre à l’interprète de Facile.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : RACHID BELLAK / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet