INTERVIEW – « Sans Laeticia, Johnny Hallyday serait parti plus tôt » : les confidences de Daniel Angeli

Daniel Angeli a partagé le cercle intime de Johnny Hallyday pendant dix-sept ans. Photographe au départ, il a fini par se lier d’amitié avec le rockeur. Pour Gala.fr, celui que l’on surnomme le « roi des paparazzis » a accepté de raconter ses souvenirs de vacances avec la star.

Daniel Angeli n’a pas eu une vie comme les autres. S’il a passé beaucoup de temps – et d’énergie – à traquer les stars les plus en vue de ces dernières décennies, ce professionnel de l’image, qui a hérité du surnom de « roi des paparazzis », a aussi noué une relation particulière avec certaines personnalités passées devant son objectif. C’est le cas de l’acteur Yves Rénier, qui était « son meilleur ami« , mais également de Johnny Hallyday, qu’il a photographié pendant dix-sept ans. De l’adoption de Jade au Vietnam à son concert au Stade de France, en passant par son quotidien avec ses proches, Daniel Angeli a immortalisé tout ou presque. Des clichés intimes qu’il a accepté de dévoiler au grand public, dans un ouvrage sobrement intitulé Johnny (Ed. Gründ), co-écrit avec Bernard Pascuito et paru en 2017. Au cours d’un entretien accordé à Gala.fr, cet intime de l’idole des jeunes a accepté de nous raconter ses souvenirs de vacances avec le mari de Laeticia Hallyday.

Gala.fr : Pouvez-vous nous rappeler comment vous avez rencontré Johnny Hallyday ?

Daniel Angeli : C’était à Gstaad, où il était en vacances avec Laura et Laeticia. Je l’ai vu à une terrasse, alors je suis allé le voir et je lui ai demandé : ‘Est-ce qu’on peut avoir un rendez-vous avec toi ?’ Il me dit : ‘Non’. Je lui dis : ‘Pourquoi, Johnny ?’ Il me dit : ‘Tu m’as fait perdre 5.000 places à Bercy’. Il parlait d’une photo que j’avais fait l’année d’avant où il sortait du Papagayo, une boîte de nuit, porté par des gardes du corps. Les deux femmes ont parlé pendant ce temps-là. Le lendemain, j’ai reçu un coup de téléphone qui m’était destiné. C’était Johnny Hallyday, il m’a dit : ‘Ce matin, je vais faire du ski, je veux que tu viennes avec moi’. C’est ce premier rendez-vous qui m’a vraiment attaché à lui. Il m’a ensuite proposé de le rejoindre à New York. Ça a duré vingt ans. Mais à vrai dire, je n’aurais jamais pensé avoir cette chance-là, parce que ça a été une vraie chance pour moi.

>> PHOTOS – Laeticia Hallyday : retour sur sa love story avec Johnny

Gala.fr : Dans votre livre « Johnny » (Ed. Gründ), vous dites que Laeticia Hallyday a été « son ange gardien » et que, sans elle, il serait peut-être parti plus tôt… Pourquoi ?

Daniel Angeli : Je l’ai dit et je le pense toujours. Laeticia a évité qu’il ne fume trop, elle a bloqué l’accès à toutes les bouteilles d’alcool, etc. Sans elle, je pense qu’il serait parti au moins deux ans plus tôt… Vous savez, je suis allé lui rendre visite à l’hôpital Cedars-Sinaï de Los Angeles et je peux vous dire que là-bas, il a vraiment failli mourir.

Gala.fr : Vous avez été le photographe et l’ami intime de Johnny Hallyday pendant près de vingt ans. Quelle relation entreteniez-vous ?

Daniel Angeli : D’abord, il y a une grosse différence entre le Johnny qu’on ‘paparazzait’ et le moment où Laeticia est entrée dans sa vie. Moi, je suis arrivé un peu en même temps qu’elle finalement. D’ailleurs, j’ai fait sept ou huit voyages avec elle en Afrique, quand elle était marraine de l’UNICEF. Il y a une période où j’étais paparazzi, on était sept ou huit, et puis il y a eu un tournant quand j’ai commencé à travailler avec Johnny Hallyday. Je n’aurais jamais pensé traverser vingt ans de la vie de cet artiste. Je n’étais pas un fan, mais j’admirais beaucoup cet homme. Les quinze premiers jours ont été difficiles pour moi, parce qu’il m’impressionnait. À cette époque-là, il répétait le Stade de France. Quand on est sur scène, derrière un mec comme ça, avec des milliers de personnes devant lui, c’est quand même assez troublant. Après, je m’y suis habitué. Mais c’est vrai que j’ai vécu des trucs incroyables avec lui.

Gala.fr : Il y a un petit jeu qui se met rapidement en place entre vous, comme ce jour où il vous recadre lors d’une fausse paparazzade…

Daniel Angeli : À l’époque, je faisais des photos à l’Île Maurice, où j’ai monté une fausse planque avec Johnny qui sortait Laeticia de l’eau. À un moment donné, il m’a appelé. J’étais à une centaine de mètres, donc je suis allé le voir et je lui ai demandé quel était le problème. Il m’a dit : ‘ce n’est pas des photos de paparazzi parce que je te vois !’ J’ai donc fini par aller me cacher un peu plus loin.

Gala.fr : Vous l’avez suivi à Saint-Tropez, Saint-Barth… Quels sont vos souvenirs d’été avec lui ?

Daniel Angeli : Il y d’abord eu Saint-Tropez, où j’ai vécu avec ma femme à l’époque. Et puis, on est partis plusieurs fois en vacances ensemble, à l’Île Maurice notamment. Saint-Barth, c’est venu beaucoup plus tard. Un jour où j’étais justement sur l’île, Johnny, qui était à Bali, m’appelle et me dit : ‘Qu’est-ce que tu fais dans cette île de plouc ?’ Je lui raconte, je lui dis que c’est merveilleux et il me dit : ‘réserve moi une chambre dans un hôtel’. Il est arrivé et c’est comme ça qu’il a ensuite construit sa maison. D’ailleurs, je peux dire qu’il m’a gâché mes vacances, parce que tous les jours, je devais le conduire pour visiter une maison, un terrain… Il a fini par trouver un terrain et faire construire sa maison, qui était incroyable.

Gala.fr : Quels membres de la famille étaient présents lors de ces vacances à Saint-Barthélemy ?

Daniel Angeli : Je me souviens qu’il y avait les petites, Jade et Joy, qu’ils venaient d’adopter. Sylvie Vartan est venue fêter son anniversaire à Saint-Barth avec son mari Tony Scotti. Quant à David, il est venu quelques fois. Mais Laura, je crois que je ne l’ai jamais vue…

Gala.fr : Avec le recul, est-ce que Laeticia Hallyday se laissait photographier aussi facilement que Johnny ?

Daniel Angeli : Laeticia était beaucoup plus difficile ! Un jour, il y a une photo que j’avais fait à l’Olympia qui a fait l’affiche du film ‘Jean-Philippe’. Le matin, j’ai amené à Marnes-la-Coquette une dizaine de clichés pour les montrer à Johnny Hallyday. Il a pris dans sa main la photo en question et m’a dit : « P*tain, t’as enfin fait une photo rock’n’roll !’ Il l’a dit en rigolant, mais c’était la vérité.

Crédits photos : CEDRIC PERRIN / BESTIMAGE

A propos de


  1. Johnny Hallyday

Autour de

Source: Lire L’Article Complet