Isabelle Adjani, en pleurs, raconte vie amoureuse, poids, physique…

Isabelle Adjani s’est confiée à cœur ouvert auprès de Nicolas Bedos pour "Paris Match". Après avoir fondu en larmes après une déclaration de l’humoriste, l’actrice a donné le nom des hommes qu’elle a vraiment aimés, s’est livrée sur sa pratique des sites de rencontre, ses kilos, son apparence…

Isabelle Adjani, “en larmes” à cause de Nicolas Bedos

En larmes, elle me murmure : ‘Vous n’imaginez pas l’émotion, le plaisir et la douleur de vous entendre dire tout le bien que vous pensez de ce film. Cet amour entre Bruno et moi fut une chance pour nous deux, un vortex bienveillant, Mais l’emprise du négatif, les traumas, les deuils viennent parfois saboter l’existence. Je parle de la caillasse qu’on se trimballe, antérieure à toutes les guerres qu’un couple se déclare'”, écrit-il en relatant les propos de son interlocutrice, avant de se mettre à nu, lui aussi. 

Ses larmes entraînent les miennes. Pour avoir eu la chance de tourner plusieurs films avec une femme que j’adorais, je ne peux que comprendre“, a-t-il poursuivi, certainement replongé dans les souvenirs de sa collaboration avec Doria Tillier.

De l’amour entre Isabelle Adjani et le réalisateur Bruno Nuytten, est né un fils, Barnabé, en 1979. Puis, avec Daniel Day-Lewis, elle a eu son second fils Gabriel, désormais âgé de 25 ans et devenu mannequin.

Celui-ci a d’ailleurs fait une lourde chute le 20 juillet, selon France Dimanche. Après avoir été pris en charge dans un hôpital de New York, il s’en est sorti avec une fracture au coude et un bras dans le plâtre. Plus de peur que de mal ! 

Isabelle Adjani : poids et physique

Quand Nicolas Bedos évoque la silhouette épaissie de l’actrice, à l’époque de la sortie du film La Journée de la Jupe, de Jean-Paul Lilienfeld, en 2009, l’interprète du Pull Marine n’hésite pas à clouer le bec de l’humoriste, qui a été en couple avec Elsa Zylberstein et est toujours très proche de Doria Tillier, avec une délicieuse répartie: “C’est assez amusant d’aborder ces sujets avec vous, qui êtes réputé pour vos conquêtes et qui semblez fasciné par la beauté“.

Et la comédienne, qui avait alerté sur “l’état d’urgence” dans le cinéma après le confinement, de poursuivre: “Des moments de lâcher-prise, mon cher, j’en ai même eu plusieurs tout au long de ma vie, et ce depuis l’adolescence. Toujours à des périodes critiques. Evidemment que je me félicite que les normes esthétiques se cassent la gueule. Tant mieux“.

Newsletter

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

Isabelle Adjani assume les fluctuations de son poids qu’elle a connues durant sa carrière : “En ce qui me concerne, j’ai tourné deux films, La journée de la Jupe et Carole Matthieu, où j’assumais un physique particulièrement désaventageux. A cette occasion, je me suis même imposée d’imprudentes apparitions publiques, manière pour moi de dire: ‘Et puis merde. Je m’en fous, je suis humaine, je suis une femme libre’. C’était oublier qu’être actrice c’est tout sauf être une femme libre‘”.

Source: Lire L’Article Complet