“J’ai une nounou…” : Olivia Grégoire fait une allusion très personnelle sur le port du masque

Invitée d’Apolline de Malesherbes sur BFMTV, ce mercredi 29 juin, la porte-parole du gouvernement Olivia Grégoire a fait une confidence sur sa vie de jeune maman en évoquant la pandémie du Covid-19.

A propos de


  1. Olivia Grégoire


  2. Apolline de Malherbe

Après quelques mois d’accalmie, l’inquiétude revient peu à peu. Avec de nouveaux variants et « 147 000 nouveaux cas en 24 heures et plus de 56% en une semaine », le Covid-19 fait à nouveau parler de lui. Alors que certains évoquent le retour du port du masque et des mesures sanitaires pour lutter contre la pandémie, que compte faire le gouvernement ? Invitée sur le plateau d’Apolline de Malesherbes sur BFMTV, ce mercredi 29 juin, sa porte-parole Olivia Grégoire est revenue sur le manque de mesures prises, préférant « uniquement des incitations ». Elle en a alors appelé à « la responsabilité collective des Français ».

Prenant exemple sur son entourage, la Secrétaire d’État auprès de la Première ministre a expliqué : « Moi, j’ai une nounou et je n’ai pas eu besoin de lui dire, le matin quand elle arrive : ‘Il faut mettre ton masque dans les transports’. Elle l’a fait d’elle-même ». Olivia Grégoire a ajouté : « Moi-même, quand je me déplace, là on part en train à Nantes tout à l’heure, je vais mettre un masque même si ce n’est pas une obligation ». Soulignant « qu’on est un peuple responsable« , la porte-parole reconnaît que « beaucoup de Français ont été lassés, fatigués, pour ne pas dire plus, des obligations ». Pour autant le gouvernement « fait confiance à la responsabilité des Français ».

Olivia Grégoire (@oliviagregoire) sur la flambée de cas de Covid: "On fait confiance à la responsabilité des Français" pic.twitter.com/LFRSUcmoc5

>> PHOTOS – Ces femmes ministres qui conjuguent politique et maternité

Olivia Grégoire, une jeune maman émue en évoquant la mort d’un bébé en crèche

Plus tôt lors de son échange avec Apolline de Malesherbes, l’ex-compagne de Manuel Valls est apparue émue en évoquant la mort d’un bébé de 11 mois dans une crèche privée du groupe People&Baby, à Lyon, ce mercredi 22 juin. Interrogée sur « la faillite de l’État dans le contrôle des délégations de services publiques », la porte-parole a confié à la journaliste avant de répondre à ses inquiétudes : « J’ai un peu d’émotion et vous m’en excuserez parce que je ne suis pas maman depuis longtemps et c’est vrai que le drame de la semaine dernière dans la crèche par mégarde – soi-disant – de cette employée de crèche est dramatique ». Maman d’une petite Romy, née le 12 décembre 2021, elle a souligné : « C’est une drôle de mégarde entre nous, voilà je ne m’exprimerai pas plus, mais pour aller donner un produit pour déboucher des éviers à un enfant, il faut avoir un vrai problème quand même ».

Olivia Grégoire (@oliviagregoire): "Des Ehpad aux crèches, on a un problème en amont de formation et en aval de contrôles, et il va falloir qu'on s'y attelle" pic.twitter.com/Vnmjzi6gsD

Crédits photos : Capture d’écran BFM TV

Autour de

Source: Lire L’Article Complet