“J’aime bien mes petites rides” : Elsa Fayer révèle pourquoi elle ne fait plus de Botox

Dans les colonnes du magazine Public en kiosque ce vendredi 31 décembre, Elsa Fayer a révélé pourquoi elle ne fait plus de Botox. Après avoir s’être laissée convaincre par cette tendance, l’animatrice de 47 ans a regretté son choix.

Difficile de résister à la tentation de la chirurgie quand on fait un métier d’image. Elsa Fayer s’est confiée sur son rapport à son apparence dans les pages de Public ce vendredi 31 décembre. Si à 47 ans l’animatrice est toujours aussi belle, c’est parce que « je sais gérer mon alimentation. » Elle assure ne se priver de rien, si « j’ai envie d’une côtelette, je mange une côtelette. » Parmi ses secrets pour paraître jeune, ses détracteurs se demander s’il y a les effets du Botox ? Ses pommettes saillantes et son sourire figé font douter !

Elsa Fayer a décidé de répondre à cette question une bonne fois pour toutes. « J’en suis revenue ! J’ai essayé et vraiment, ça ne m’a pas plu du tout » a commencé par expliquer Elsa Fayer auprès de nos confrères à propos du Botox. La raison ? « J’aime les visages qui bougent. La jeunesse n’est pas une question de rides, ça passe par le regard. » L’animatrice de l’émission 10 couples parfaits l’assure, « je ne me mets aucune pression par rapport à mon âge. Ça ne m’inquiète pas du tout. » La maman de trois filles dont des jumelles âgées de 11 ans confie même : « j’aime bien mes petites rides. » Rien de mieux que le naturel !

>> Jane Birkin, Claire Chazal, ces stars qui n’ont jamais fait de chirurgie esthétique

https://www.instagram.com/p/COdjdogrXdM/

A post shared by Elsa Fayer (@elsafayer)

Elsa Fayer : son avis sur les femmes refaites

Si Elsa Fayer a donné son avis la concernant, elle a aussi un avis bien tranché sur les femmes refaites qui participent à des émissions de télé-réalité. « Elles font ce qu’elles veulent » a-t-elle déclaré. Avant d’ajouter ; « c’est vrai que pour certaines, je les préférais avant. Mais il y a des personnes qui en ont besoin pour se sentir bien. C’est un programme de séduction. » Puis cette dernière a appuyé sur un point en particulier : « ces filles instagramables, ça nous vient de Kim Kardashian, et oui ça fait rêver les jeunes femmes. » Sous-entendu que les candidates de ces émissions, « se sexualisent pour être regardées et, pour la plupart, elles en reviennent. » Conclusion, Elsa Fayer n’est pas contre la chirurgie esthétique mais pas sur elle.

Crédits photos : BEST_IMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet