Jamel Debbouze : ses rares confidences sur son accident qui lui a fait perdre l'usage de son bras

Jeudi 26 août 2021, Jamel Debbouze a accordé une interview au magazine de Patrick Sébastien Jeux Vous Aime. L’humoriste a accepté de revenir sur ce terrible accident survenu alors qu’il n’avait que 14 ans et qui lui a fait perdre l’usage de son bras.

  • Jamel Debbouze

Patrick Sébastien s’est lancé un nouveau défi ! Jeudi 26 août 2021, il a dévoilé le deuxième numéro de son magazine Jeux Vous Aime. Un magazine “100% détente” qui regroupe, comme le promet l’édito, “du bien-être, de la lumière, histoire, en ce numéro de rentrer, de replonger dans vos vacances”, a-t-il promis dans son édito, “il y aura bien sûr des bons mots et des citations”. En plus de jeux, le magazine regroupe des interviews. Et pour ce deuxième numéro, c’est l’humoriste Jamel Debbouze qui est mis à l’honneur. Et l’humoriste a accepté de se laisser aller à quelques confidences. Il est revenu sur ce terrible accident survenu lorsqu’il avait 14 ans. Jamel Debbouze est avec un ami à la gare de Trappes lorsqu’ils traversent les voies pour aller plus vite et attraper plus rapidement le bus qui les mènera en centre-ville. Malheureusement, le train Paris-Nantes arrive à grande vitesse et les deux jeunes hommes se font happer.

“Finalement il ne fallait pas que ce soit un sujet

Son ami, Jean-Paul décédera, Jamel Debbouze sera gravement blessé et perdra l’usage de son bras. Dans les colonnes du nouveau numéro Jeux Vous Aime, il s’est confié sur les conséquences de cet accident : “Le premier réflexe que j’ai quand le médecin me l’annonce, c’est de lui demander de me prêter un des stylos de couleurs qu’il a dans sa poche car tout de suite, je m’entraîne pour commencer à écrire de la main gauche. Comme si cet accident était un non-sujet. Finalement il ne fallait pas que ce soit un sujet“. Un handicap qui l’empêchera de vivre son rêve, devenir footballeur professionnel : “Vocation ratée, tout ça à cause de mon ménisque ! Sinon j’aurais fait une carrière internationale !” ironise-t-il. Malgré cet accident, Jamel Debbouze reste positif quoiqu’il arrive : “depuis mon accident, tout ce que je vis c’est du bonus, du sursis” conclu le mari de Mélissa Theuriau.

Source: Lire L’Article Complet