"Je me sens trahie" : Céline Dion condamnée par les tribunaux, cette somme exorbitante qu'elle doit rembourser au plus vite

Depuis le décès de son mari, Céline Dion se donne à 100% dans son travail. Enchaînant les projets et les répétitions pour ses prochains concerts, voilà que la chanteuse se voit aujourd’hui trahie par l’homme en qui elle avait entièrement confiance.

Mari, père de ses enfants, manager, producteur… René Angélil représentait tout pour la chanteuse Québécoise. Malheureusement, depuis son décès Céline Dion doit faire face à de nombreuses mésaventures aussi bien personnelles, que professionnelles.

Alors qu’elle avait prévu une tournée mondiale pour cette année 2020, avec l’arrivée de la COVID-19, l’interprète d’I’m Alive a dû interrompre ses projets. Faute de rencontrer son public et de se produire sur scène face à eux, Céline Dion a donc décidé de répéter et de créer de nouveaux morceaux dans son studio personnel, installé chez elle. Si tout semblait aller pour le mieux, récemment l’artiste a dû faire face à une très mauvaise nouvelle venant de son agent, Rob Prinz.

C’est un nouveau coup dur, et non des moindres que Céline Dion doit affronter. Depuis ces dix dernières années, la chanteuse fait entièrement confiance à Rob Prinz, son agent, celui à qui elle laisse la gestion de sa carrière les yeux fermés. Malheureusement, la confiance n’est pas quelque chose de stable et il semblerait que la veuve de René Angélil voit cette situation se retourner contre elle. En effet, son agent ainsi que l’agence artistique ICM Partners estiment avoir été lésés, financièrement parlant, par cette dernière au cours des années passées. Selon les informations de nos confrères de France Dimanche, « l’agent aurait dû récolter des intérêts et des commissions sur une période allant de 2017 jusqu’à… 2026. Mais il n’aurait pas été rémunéré comme prévu. Les impayés s’accumulant, il aurait porté l’affaire devant les tribunaux. ». Un véritable choc pour la chanteuse qui affirme ne pas avoir réglé ces détails depuis la mort de son mari et confie qu’elle comptait justement sur Rob Prinz pour se montrer compréhensif face à cette « oubli » de sa part. C’est dans un communiqué relayé par Deadline que l’on apprend les paroles de Céline Dion, « lorsque René était en vie, il a pris soin de mes affaires et était toujours très juste avec les gens avec qui il travaillait. J’ai l’impression que M. Prinz et ICM ont profité de leurs demandes pour l’argent et ont révélé des informations confidentielles à propos de mon contrat avec AEG. Je me sens trahie ».

De plus, profitant de la situation, Rob Prinz aurait réclamé 13 millions de dollars à la chanteuse. Anéantie par la situation, cette dernière l’accuse ainsi d’avoir « tiré parti de ce contentieux pour révéler à la presse les sommes générées » par ses tournées. Un litige pour lequel Céline Dion a d’ailleurs été condamnée à verser « 1,5 % de la rémunération brute gagnée de tous les spectacles de Las Vegas, 3 % des concerts et tournées », ainsi que 1,5 % des concerts exécutés au Québec. Sans oublier 10 % d’intérêts par an sur ces mêmes sommes… Une jolie petite somme que l’agent s’apprête donc à récolter !

À voir aussi : Olivia Ruiz : la chanteuse fait une triste annonce sur son compte Instagram

La rédaction

Source: Lire L’Article Complet