“Je n’aime pas les fake news” : la ligne de défense d’Olivia Grégoire pour se démarquer

Dans un long portrait publié dans les colonnes du Figaro ce mercredi 8 juin, Olivia Grégoire annonce sa ligne directrice : elle « n’aime pas les fake news« . La porte-parole du gouvernement a l’intention de le prouver en tant que voix de l’exécutif.

A propos de


  1. Olivia Grégoire


  2. Gabriel Attal

Difficile d’enfiler les chaussures d’un prédécesseur qui a convaincu la majorité. Olivia Grégoire, qui remplace à Gabriel Attal depuis le 20 mai dernier, le sait. La nouvelle porte-parole du gouvernement a l’intention de s’illustrer en étant « moins une puncheuse qu’un agent de précision ». Dans un long portrait publié dans Le Figaro ce mardi 7 juin, la politique révèle sa principale ambition : lutter contre les fausses informations, à l’hôtel de Rothelin-Charolais comme à la ville. « La pénibilité est dans notre projet. Vous racontez des mensonges pour vous refaire une santé. Je suis très tranquille, Monsieur, mais je n’aime pas les fake news« , a-t-elle ainsi lancé à un militant de Reconquête !, qui tractait sur un marché pour les élections législatives, dont le premier tour se tiendra ce dimanche 12 juin.

La Marcheuse, qui a dû faire face à l’affaire Damien Abad -accusé de viols- dès sa prise de fonction, refuse de se laisser « aller aux bons mots« . Au contraire, elle souhaite apporter « des réponses claires et précises à des questionnements compliqués », à l’aune des problématiques rencontrées par les Français. Autrement dit : exit « la simplification des débats« , qui voudrait faire croire que « c’est noir ou blanc, alors que bien souvent le monde est plutôt gris », souligne la nouvelle voix de l’exécutif. Une ligne directrice qui n’est pas nouvelle. En janvier 2018, lors de ses vœux à la presse, Emmanuel Macron avait annoncé faire de la lutte contre les fausses informations l’un des objectifs de son premier mandat afin d’en « protéger la vie démocratique« , notamment en période électorale.

>> PHOTOS – Gouvernement d’Emmanuel Macron : Gérald Darmanin, Pap Ndiaye… découvrez les ministres d’Élisabeth Borne

Olivia Grégoire, ses difficultés personnelles qu’elle connaît

La porte-parole du gouvernement se dit ancrée dans la réalité. « Ma vie n’est pas pavée de rose« , a confié celle qui a rejoint Emmanuel Macron en 2016 à nos confrères. Elle affirme connaître les soucis quotidiens des Français. « Je sais ce que c’est qu’avoir des emprunts pour commencer sa vie professionnelle, que de chercher un appartement sans CDI et sans caution parentale« , a énumérée la jeune maman qui a à cœur de déconstruire les nombreux « fantasmes autour du monde politique ».

Crédits photos : Aurélien Morissard/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet