"Je souffre de ce mal" : Florence Foresti, à coeur ouvert sur ce trouble dont elle souffre '"depuis toute petite" !

Invitée sur le plateau de "Quotidien" lundi 12 septembre 2022 à l’occasion de la sortie de sa série "Désordres", Florence Foresti s’est livrée sur ses crises de panique. Un mal dont elle souffre depuis longtemps…

Florence Foresti signe sa première série. Dans « désordres », l’humoriste invitera les téléspectateurs de Canal + à entrer dans son quotidien une semaine sur deux, lorsqu’elle n’a pas sa fille à sa charge. Entre angoisse et quête d’inspiration, Florence Foresti montre qu’elle est une femme comme les autres lorsqu’elle n’est pas sur scène.

À l’occasion de la diffusion de la série prévue pour cette rentrée 2022, l’humoriste était d’ailleurs l’invitée de Yann Barthes dans « Quotidien » lundi 12 septembre dernier. Un temps de parole dont elle a profité pour expliquer la raison pour laquelle elle traitait autant du trouble anxieux dans sa série :

« Je voulais traiter du désordre anxieux. C’est pour ça que ça s’appelle ‘Désordres’d’ailleurs. Je me suis jamais caché de faire des attaques de panique depuis que je suis toute petite. Je souffre de ce mal là », a-t-elle confié à l’animateur.

Et d’ajouter : « J’avais envie de parler de ça parce que c’est un mal dont souffrent beaucoup de gens et souvent, ils n’osent pas se soigner parce qu’il faut se soigner. […] J’avais envie de parler de ça et la manière la plus drôle de le faire c’était de l’incarner par un comédien, vous le découvrirez dans la série. Il représente l’angoisse quand ma personne n’est pas bien ou seul il y a ce gars-là qui est là qui est dans l’appartement. T’as la mort qui danse avec toi qui rode, qui est là et voilà comment j’ai réussi à incarner mon angoisse pour que ce ne soit pas juste une fille qui fait des attaques de panique parce que ça n’a rien de drôle. C’est une façon d’apprivoiser ses peurs », a-t-elle confié. Une série créée, écrite et réalisée par Florence Foresti qui verra très bientôt le jour !

À voir aussi :

L.Z.

Source: Lire L’Article Complet