Jean-Luc Mélenchon, “un funeste agitateur” : Gérald Darmanin sort la sulfateuse

En plein entre-deux-tours des législatives, Gérald Darmanin sort la sulfateuse. Accusé de baratiner les chiffres, le ministre de l’Intérieur très remonté, a taxé Jean-Luc Mélenchon de ‘ »funeste agitateur », dans les colonnes du Parisien, jeudi 16 juin.

A propos de


  1. Jean-Luc Mélenchon


  2. Gérald Darmanin

Oeil pour oeil, dent pour dent. À trois jours du second tour des législatives, Gérald Darmanin réagit enfin aux tacles de Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier l’avait accusé de « baratiner les chiffres » de la Nupes au lendemain du premier tour élections. Invité à réagir, le ministre de l’Intérieur n’a pas mâché ses mots contre le chef de file d’LFI : « quand je rencontre sur le terrain les Français, je vois surtout que c’est M. Mélenchon qui fait peur lorsqu’on évoque son arrivée au pouvoir. D’un côté il y a un funeste agitateur. De l’autre un homme d’État, Emmanuel Macron« , a-t-il asséné dans les colonnes du Parisien, ce jeudi 16 juin 2022. Furieux, l’ancien maire de Tourcouing a déploré au passage « le projet de la ruine » et « le vieux projet de l’extrême gauche » que portent le père de Mylène Mélenchon et « ses camarades« .

Persuadé que « la République aura beaucoup de mal à s’en remettre s’il gouvernait », Gérald Darmanin a défendu au passage la vérité des chiffres : « ceux qui ont vraiment progressé, ce sont les candidats de l’extrême droite, avec une progression de leurs candidats d’à peu près deux millions de voix. M. Mélenchon a sans doute contribué à cette situation en ciblant systématiquement le président de la République« , a-t-il regretté. Lors de cet entretien, le ministre de l’Intérieur a toutefois émis un constat, après ce premier tour des législatives : « c’est une leçon pour la majorité présidentielle qui doit davantage être humble, s’ancrer plus dans les territoires et ne pas simplement rester dans un entre-soi médiatique », a reconnu Gérald Darmanin de son vrai nom.

>> PHOTOS – Jean-Luc Mélenchon : ces célébrités qui vont voter à gauche aux législatives

Jean-Luc Mélenchon « pas digne de la fonction à laquelle il prétend » selon Gérald Darmanin

« À force de fréquenter monsieur Chavez, il confond les régimes politiques« , a asséné une fois de plus l’ex-époux de Morgane Jumez. Persuadé qu’Ensemble obtiendra la majorité absolue dimanche 19 juin, Gérald Darmanin a fustigé les « attaques frontales et éhontées«  portées par le patron d’LFI « contre les fonctionnaires de la République ». Preuve que selon lui, Jean-Luc Mélenchon « a bien peu de respect pour eux« .

Crédits photos : Aurélien Morissard/Panoramic/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet