Jean-Marc Généreux papa inquiet : "Le risque pour ma fille c’est l’épilepsie"

Début octobre, Jean-Marc Généreux sera à la tête d’une nouvelle émission de divertissement sur France 2. En pleine promotion, l’animateur de 57 ans a accepté de donner des nouvelles de sa fille, Francesca, atteinte d’une maladie génétique rare.

Samedi 3 octobre 2020, Jean-Marc Généreux présentera sur France 2 le premier numéro de son émission, intitulée Spectaculaire. Alors que l’ex-juré de Danse avec les stars est attendu au tournant, sa seule préoccupation reste la santé de sa fille, Francesca, âgée de 21 ans. Atteinte d’une maladie génétique rare, le syndrome de Rett, cette dernière a une vie différente des jeunes filles de son âge. En effet, la maladie provoque un handicap mental et des atteintes motrices sévères. Ces symptômes sont notamment caractérisés par une décélération globale du développement psychomoteur, ainsi qu’une perte des acquisitions cognitives et motrices. Malgré cela, le danseur partage de tendres moments avec Francesca, qu’il partage régulièrement sur les réseaux sociaux.

Alors que le confinement a été difficile pour certains, c’est pour Télé Star que Jean-Marc Généreux a donné des nouvelles de sa fille, dont la santé est très fragile : "Elle est stable. Quand on regarde ma fille, on dirait une enfant de 9 ans, alors qu’elle en a 21. Le risque pour elle, c’est l’épilepsie, l’hyperventilation, l’apnée. Quand tout se mélange, on pourrait la perdre. On sait su peu de choses sur les maladies neurologiques. Pendant le confinement, je suis devenu papa à plein temps. J’ai tourné ce temps en luxe. J’allais la border, elle s’endormait dans mes bras. C’était merveilleux. J’ai aussi écrit un livre qui sortira en janvier."

"On protège nos amours qui en on tellement besoin"

En mars dernier, Jean-Marc Généreux avait partagé un message plein d’espoir sur son compte Instagram, accompagné d’une vidéo en compagnie de Francesca. Il révélait alors : "Bonjour à tous ! Toujours en confinement avec mes amours , aujourd’hui, mes pensées vont avec les autres petites familles qui ont des enfants et des jeunes adultes différents (de par leurs handicapes intellectuels ou physiques) Ma Cocotte a le Syndrome de Rett et a besoin d’être particulièrement protégé comme plusieurs autres jeunes adultes frappés par autisme ou TDH !!! Au Québec, c’est pas parfait, mais nous avons des services qui nous aident ( et pour ça un gros merci) qui sont malheureusement pour le moment interrompus. On lâche rien !!! On va s’en sortir !!! On protège nos amours qui en on tellement besoin."

(Interview complète à retrouver dans votre magazine Télé Star en kiosque et en version numérique ce lundi 28 septembre)

Source: Lire L’Article Complet