Jean-Marc Germain : ce jour où le mari d’Anne Hidalgo a “joué avec les nerfs” de François Hollande

Jean-Marie Germain, mari d’Anne Hidalgo, maire de Paris et ex-candidate PS à l’élection présidentielle, avait fait parler de lui en devenant la figure de proue des députés frondeurs lors du quinquennat de François Hollande. Une prise de position qui avait crispé son camp jusqu’au plus haute sphère de l’État.

A propos de


  1. Jean-Marc Germain


  2. Anne Hidalgo

Plutôt discret, Jean-Marc Germain, le mari d’Anne Hidalgo, n’a pourtant pas fait dans la demie mesure sous le mandat de François Hollande, rapporte Le Parisien. Ce haut fonctionnaire de 56 ans, qui est aussi un politique chevronné, avait pris la tête des députés frondeurs lors du quinquennat de François Hollande. Il a été en effet l’un des premiers socialistes à s’opposer publiquement à Manuel Valls, Premier ministre de l’époque, et à la loi la loi El Khomri, prônant une plus grande flexibilité dans les entreprises.

Un coup d’éclat qui explique peut-être qu’il ait été moins présent publiquement aux côtés d’Anne Hidalgo, son épouse, jusqu’à la déclaration de candidature de la maire de Paris, où il était apparu à ses côtés à Rouen, le 12 septembre 2021. Une nécessité selon un élu du PS qui avait expliqué dans les colonnes du Parisien qu’il “fallait qu’Anne, une fois entrée en campagne, se dévoile un peu”, car selon lui, « présenter sa famille aux Français fait partie des gammes de la communication politique”.

⋙ Anne Hidalgo et son second mari Jean-Marc Germain

De soutien de l’ombre au retour à la lumière

Loin des yeux… loin du coeur, un adage à l’opposé de la relation qui unit Anne Hidalgo et Jean-Marc Germain. “J’ai deux amours Jean-Marc et Paris. Jean-Marc c’est une puissance intellectuelle, c’est une force physique aussi”, avait confessé Anne Hidalgo à Karine Le Marchand dans Une Ambition intime diffusée le 7 novembre 2021 sur M6.

Un appui d’autant plus précieux et légitime que, contrairement à beaucoup d’autres conjoints ou conjointes de candidats, Jean-Marc Germain est, comme son épouse, un animal politique. Admiratif de son épouse, Anne Hidalgo, il avait confié à Karine Le Marchand : “Nous avons beaucoup d’admiration l’un pour l’autre. C’est une femme politique géniale, supérieure à tous.”

Si selon des proches de la maire de Paris, elle a toujours tenu que sa vie privée et sa vie publique restent totalement séparées, sa présence à ses côtés dans la campagne était d’être symbolique : “Jean-Marc Germain est un élément important dans la construction du projet politique d’Anne Hidalgo”. Un soutien très certainement primordial dans une campagne présidentielle difficile où la candidate socialiste a atteint seulement 1,7% des voix lors du premier tour.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet