Jean-Michel Blanquer “le parachuté d’Ibiza” : le candidat malheureux raillé par ses adversaires à gauche

A propos de


  1. Jean-Michel Blanquer

Après son record de longévité à la tête du Ministère de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer goûte la défaite. Ce dimanche 12 juin, il a été éliminé dès le premier tour dans la course aux élections législatives, qu’il menait dans la quatrième circonscription du Loiret. Le dauphin du député Les Républicains sortant a également raté la marche. Après vingt ans à l’Assemblée nationale, Jean-Pierre Door (LR) a la défaite amère, comme l’a rapporté Le Parisien ce dimanche 12 juin. « Catastrophe. Voilà où mène la division« , a maugréé l’ancien député en apprenant les résultats. Âgé de quatre-vingts ans, il « en veut » à l’ancien ministre d’Emmanuel Macron d’avoir contribué à la perte de ce fief, tenu par la droite depuis 1962.

Bilan : le communiste Bruno Notin, investi par la Nouvelle union populaire, écologique et sociale (Nupes) affrontera Thomas Ménagé, le candidat du Rassemblement national (RN) au second du scrutin, qui se tiendra ce dimanche 19 juin. Dans cette circonscription, Jean-Michel Blanquer n’avait pas vraiment d’attaches, si on omet son grand-oncle Ernest, qui vivait à Montargis dans les années 20. Surnommé « le parachuté d’Ibiza » par ses opposants à gauche, le haut fonctionnaire, toujours désigné et jamais élu, essuie un sérieux camouflet.

⋙ PHOTOS – Jean-Michel Blanquer, Michèle Alliot-Marie, Jean-François Mattéi… Ces politiques dont les vacances ont fait polémique

Ces politiques connus éliminés au premier tour

Jean-Michel Blanquer n’est pas le seul politique connu à avoir été désavoué dans les urnes ce dimanche 12 mai. Éric Zemmour, le président de Reconquête !, Florian Philippot, la tête d’affiche des Patriotes et Francis Lalanne, eux aussi, n’ont pas réussi à gagner la confiance des électeurs malgré leur renom. Même Julien Lassalle, adoubé par son frère Jean Lassalle n’a pas convaincu. Celui qui voulait succéder à son frère, député depuis vingt ans et deux fois candidat à l’élection présidentielle, a rassemblé seulement 20,27 % des votes dans la quatrième circonscription des Pyrénées-Atlantiques.

Crédits photos : JB Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet