Jean-Pierre Pernaut "déchiré au fond de lui même" avant son dernier 13 Heures

À quelques jours de son dernier JT de 13 Heures, comment se sent Jean-Pierre Pernaut ? Thierry Thuillier, le patron de l’info sur TF1, répond dans Le Parisien du 13 décembre 2020.

  • Jean-Pierre Pernaut

Le 18 décembre 2020 marquera un tournant important dans l’histoire de TF1 : après 33 ans de bons et loyaux services, Jean-Pierre Pernaut présentera son tout dernier JT de 13 Heures. L’annonce, faite en septembre, avait fait grand bruit tant personne ne s’y attendait. En effet, les audiences de ce JT, souvent moqué, jamais égalé, sont au plus haut. C’est la journaliste Marie-Sophie Lacarrau qui aura la lourde tâche de succéder à “JPP” début janvier. Mais si le mari de Nathalie Marquay semble ravi de passer le relais, qu’en est-il vraiment ? Dans une interview accordée au Parisien le 13 décembre 2020, Thierry Thuillier, le patron de l’information de TF1, confirme que son journaliste vedette vit un moment “difficile”. “Bien sûr, mais mettez-vous à sa place !”, lance-t-il. “Depuis plus de trente-trois ans, il se lève tous les matins à 6 heures pour préparer ce journal avec l’équipe parisienne et les correspondants en régions qu’il a lui-même mis en place. Ce 13 Heures, c’est son bébé”. Thierry Thuiller laisse même entendre qu’il se pourrait que Jean-Pierre Pernaut regrette sa décision : “Il est déchiré au fond de lui-même, il doit se dire de temps en temps qu’il pourrait continuer”. Heureusement, ensemble, ils préparent la suite, qui ne sera pas tout à fait une retraite pour l’animateur préféré des Français : “Il est grisé par ses nouveaux projets sur LCI, sur le digital avec la plate-forme JPPTV”.

Le départ de Jean-Pierre Pernaut, “une réflexion engagée il y a deux ans”

À 70 ans Jean-Pierre Pernaut va donc écrire une toute nouvelle page de sa longue et fructueuse carrière. Mais Thierry Thuillier insiste : ce n’était pas une décision forcée. “C’est le fruit d’une réflexion engagée il y a deux ans”, détaille-t-il. “Avant l’été, on s’en est reparlé avec Jean-Pierre. Les enjeux sont importants car les audiences du 13 Heures sont au zénith. Jean-Pierre a été absent pendant le premier confinement. Un an plus tôt aussi, pour des raisons de santé. A la rentrée, on a décidé ensemble que c’était le bon moment pour organiser la transition”. Nul doute que les téléspectateurs seront nombreux pour faire leurs adieux à celui qui leur donne les informations depuis si longtemps.

Source: Lire L’Article Complet