Jean Rochefort : le terrible sentiment de sa fille un an avant sa mort

Interviewée par Télé Star, Clémence la fille cadette de Jean Rochefort a révélé avoir souffert de voir son père vieillir et anticipé sa mort, un an avant qu’il ne rende son dernier souffle.

Le 24 septembre 2020, la fille cadette de Jean Rochefort a publié un livre sobrement intitulé Papa et dans lequel elle rend hommage à son géniteur. Interviewée par Télé Star, Clémence Rochefort a expliqué qu’elle voulait avant tout "faire ressortir son humilité". "Même à 80 ans, mon père doutait de lui avant de commencer un film. Il n’était blasé de rien. Tout l’émerveillait", assure la jeune femme de 28 ans, issue de l’histoire d’amour de l’acteur pour Françoise Vidal.

Celle qui tente de se faire un nom dans le cinéma révèle qu’elle "était très fière" de la personne qu’il était. Complice avec son papa, Clémence Rochefort se souvient de ses dernières années avec une certaine émotion. "Le voir vieillir était une souffrance pour moi. En revanche, son âge avancé a fait qu’on a été très proches. On avait une conscience aiguë que notre temps était compté", révèle celle qui parlait de tout avec Jean Rochefort, notamment de sa vie sentimentale, sans complexe. Malheureusement, la sœur de Louise, Julien, Pierre et Marie a très vite dû se rendre à l’évidence, à savoir que son papa ne serait pas éternellement à ses côtés.

Un acteur emblématique emporté par la maladie

"Je me demandais toujours comment ça allait se passer. Le seul soulagement que j’ai eu avec sa mort, c’est de ne plus m’inquiéter de lui (…) Quand il m’a dit qu’il ne pouvait plus enregistrer ‘Les boloss des belles lettres’ (diffusés sur France 5) en 2016, je me suis dit que c’était la fin. Il est mort en 2017", rappelle Clémence Rochefort. Le 9 octobre 2017 précisément, Jean Rochefort est décédé à l’âge de 87 ans. Il a rendu son dernier souffle au sein de l’hôpital Saint-Joseph de Paris, emporté par un cancer.

(Interview à retrouver ce lundi 26 octobre en kiosque et en version numérique)

Source: Lire L’Article Complet