Jeff Panacloc face au Covid : au bord des larmes, il lance un cri du cœur

Ce jeudi 6 janvier 2022, Roselyne Bachelot était sur le plateau de C à vous. Dans une séquence, la politicienne a été confrontée au témoignage de Jeff Panacloc qui continue de jouer sa dernière revue malgré les jauges… En cette période de crise sanitaire, l’artiste s’inquiète des nouvelles annonces du gouvernement.

La pandémie continue d’impacter le monde entier. Dans l’espoir de freiner la propagation du virus et du variant Omicron, le gouvernement a décidé de durcir le ton. Les nouvelles mesures de l’État concernent notamment le monde du spectacle. Pour exemple, Jean Castex a imposé une jauge de 2000 personnes pour “les salles fermées” et jusqu’à 5000 personnes pour un événement qui se “déroule à l’extérieur”.« Pour freiner Omicron, les grands rassemblements seront limités à une jauge de 2 000 personnes maximum en intérieur, et 5000 personnes maximum en extérieur », a annoncé le premier ministre via un communiqué. Dans la foulée, le chef du gouvernement a assuré que cette décision s’appliquait “pour une durée de trois semaines”. Ce jeudi 6 janvier 2022, les journalistes de C à vous ont pu échanger avec Jeff Panacloc à ce sujet. Pour rappel, l’humoriste peut continuer ses shows dans une salle qui peut accueillir moins de 2000 spectateurs.

“Moi j’étais au fond du trou quand il y a eu les annonces de Jean Castex pour ces histoires de jauges parce que je ne connaissais pas la jauge de L’Olympia », a confié Jeff Panacloc face caméra.« On est passés à côté de tout arrêter pour quatre personnes. Je suis en train de me poser la question, est ce qu’à quatre personnes près, il se serait passé quelque chose de fou ? Est-ce que la salle explose ? Je ne sais pas. En fait, je trouve ça tellement pas logique ces histoires de jauges »

Dans sa tirade, l’artiste n’a pas pu cacher son émotion. « On n’a jamais de mots sincères ou de mots pour nous aider. Excusez-moi, ça me touche un peu… Des mots pour nous rassurer, en fait », a ainsi conclu Jeff Panacloc avec amertume.

Étant l’une des invitées de l’émission C à vous, Roselyne Bachelot a tenu à s’expliquer. “Effectivement, la jauge à 2 000 permet à la plupart des spectacles de se tenir. C’est pour ça que j’ai lutté pour cette jauge à 2 000 personnes. Il y a finalement 120 salles en France qui sont au-delà de cette jauge », a analysé la ministre de la Culture et de renchérir : “Je veux dire à Jeff Panacloc que vraiment, à chaque fois, j’ai eu un discours de compréhension et puis surtout, nous les accompagnons dans cette tragédie […] C’est une tragédie économique, ça on le comprend, mais aussi morale et affective, pour les artistes qui ne peuvent pas se produire et toutes les équipes autour”.

N.B

Source: Lire L’Article Complet