Jennifer Lopez invite son enfant non-binaire sur scène en utilisant un pronom neutre

Ce n’est pas un détail anodin pour les personnes de la communauté LGBTQ+. Au Blue Diamond Gala, événement caritatif organisé le jeudi 16 juin 2022 à Los Angeles, Jennifer Lopez a utilisé le pronom neutre iel (they/them en anglais), pour présenter son enfant Emme, 14 ans, l’un de ses jumeaux.

L’artiste américaine l’a invité.e à chanter sur scène : « La dernière fois que nous avons chanté ensemble, c’était dans un grand stade comme celui-ci, et je lui demande tout le temps de chanter avec moi mais iel ne veut pas. »

Une prestation aux couleurs LGBTQ+

Emme est une personne non-binaire, qui ne se reconnaît pas dans les schémas de genre classiques tels que femme ou homme. Iel est né.e en 2008, de l’union de Jennifer Lopez avec le chanteur Marc Anthony, à qui la chanteuse a été mariée de 2004 à 2011.

Une fois les présentation à la foule faites, Emme et sa mère ont entonné A Thousand Year de Christina Perri, Emme tenait un micro aux couleurs de l’arc-en-ciel, symbole du drapeau LGBTQ+. Emme s’était déjà invité.e sur scène, aux côtés de sa mère, lors du show spectaculaire de la mi-temps du Superbowl en 2020.

« Alors, c’est une occasion très spéciale parce qu’iel est très, très occupé.e, demandé.e et cher.e. Iel me coûte beaucoup d’argent quand iel vient, mais cela en vaut la peine parce qu’iel est mon partenaire de duo préféré de tous les temps », a blagué l’interprète de Jenny from the Block.

Survenue en ce mois des fiertés, la séquence a été saluée et appréciée par les internautes sur les réseaux sociaux, qui ont salué le courage d’Emme d’affirmer son identité de genre à son âge, et la bienveillance de sa maman Jennifer Lopez.

  • « Elle nous battait » : Jennifer Lopez se confie sur sa jeunesse difficile auprès de sa mère
  • Les coming out de stars les plus marquants

Jennifer Lopez, une alliée

Comme le rappelle TF1, en 2020 déjà, l’artiste originaire de Porto Rico évoquait son neveu transgenre et non-binaire Brendon, en l’appelant avec le terme non-genré « nibling », contraction des mots anglais neveu et nièce avec le sibling qui désigne un proche.

Iel a fait l’objet d’un film sur sa transition, Draw with me. Un projet que l’actrice avait elle-même porté sur ses réseaux sociaux, estimant ainsi : « Il s’agit d’accepter le changement et les défis avec amour, et savoir que tout est possible quand on le fait. »

  • Dans l’Ohio, une loi anti-trans veut permettre des contrôles génitaux sur les enfants
  • Les personnalités transgenres qui ouvrent la voie

Source: Lire L’Article Complet