Jessica Thivenin nostalgique : cette vidéo touchante après l’accouchement de Maylone

Jessica Thivenin a partagé une vidéo post-accouchement sur son compte Instagram ce mercredi 7 juillet. Une publication qui a rapidement fait réagir ses abonnés.

Elle était nostalgique. Jessica Thivenin est une candidate de télé-réalité qui partage son quotidien avec ses abonnés. Le 7 octobre 2019, elle a donné naissance à son premier enfant, un petit garçon prénommé Maylone et né de son union avec Thibault Garcia. Depuis, la jeune femme n’hésite pas à être transparente sur ses réseaux sociaux et elle publie régulièrement des photos en sa compagnie. Ce mercredi 7 juillet, elle a souhaité faire un bond dans le temps et a réalisé un challenge de l’application Tik Tok. Pour celui-ci, elle a d’abord montré une vidéo prise suite à la naissance de Maylone, qu’elle tient dans ses bras. Par la suite, c’est une filmée récemment qui est montrée. "Ça va trop vite… 21 mois aujourd’hui", a-t-elle écrit en légende. La transition de la vidéo est presque invisible et ses abonnés ont rapidement réagi à celle-ci. Dans les commentaires, ils n’ont pas hésité à faire part de leur frayeur puisque nombreux pensaient qu’il s’agissait d’une vidéo pour la naissance de son second enfant, sa petite fille. "J’ai cru que c’était ta fille qui était née au début, j’ai eu super peur", "Wow ! J’ai cru qu’elle avait accouché de son deuxième bébé !" ou encore "Mon coeur a fait boom. Bon c’est idiot… J’ai cru l’espace d’une seconde que tu avais accouché et que c’était ta fille, ouf", peut-on lire. Nul doute qu’ils ont tous été rassurés de voir qu’il s’agit simplement d’images inédites de Maylone.

Si ses abonnés étaient inquiets à l’idée qu’elle ait pu donner naissance à sa petite fille, c’est parce que Jessica Thivenin vit une seconde grossesse difficile. Elle espérait y échapper mais cela n’a pas été le cas et elle a enchaîné les complications. Après plusieurs hospitalisations, elle avait affirmé aller "bien. Je suis heureuse et apaisée". Alitée pour le bien-être de son bébé, elle précisait ensuite : "Le temps passe hyper vite. Je dors trop bien. En ce moment tout va bien". Ce lundi 5 juillet, elle a passé une nouvelle étape et la jeune femme a souhaité le partager avec ses abonnés. En légende d’une photo sur laquelle elle montre son baby bump, elle a indiqué : "Hello ! 28 SA today ! Tellement contente prochain CAP 30 SA … Petit à petit on avance". Par la suite, elle a souhaité remercier les internautes pour leur soutien constant : "Merci pour votre soutien, pour vos témoignages, vos belles histoires, qui me remontent le moral et qui me donnent envie de me battre tous les jours un peu plus avec le sourire. Je vous aime, on est ensemble ! Best team", a-t-elle écrit. Après avoir reçu de nombreux commentaires d’encouragement, la candidate de télé-réalité s’est exprimée dans sa story Instagram : "Ça fait huit semaines que je suis allongée. Huit. Mais je le vis bien, je me dis que tout va bien se passer", avait-elle conclu.

Une publication partagée par Jessica Garcia (@jessicathivenin)

Jessica Thivenin : pourquoi Thibault Garcia n’est-il pas à ses côtés ? 

Durant plusieurs semaines, Jessica Thivenin n’a pas pu compter sur le soutien de Thibault Garcia. En effet, le candidat était en tournage avec les Marseillais et nombreux sont les internautes qui n’avaient pas hésité à critiquer son absence. Dans sa story Instagram, la jeune femme avait apporté quelques précisions : "J’ai des nouvelles une fois dans la journée, quand il appelle le soir pour dire bonne nuit à son fils et nous faire un petit coucou. Je l’ai 10 minutes au téléphone, en FaceTime, il prend des nouvelles de son fils, de ma journée et de mes rendez-vous", expliquait-t-elle d’abord. Par la suite, elle avait indiqué que, même si celui-ci n’est pas présent physiquement, il est d’un grand soutien pour elle : "Tant que tout va bien et que ma grossesse est stable. Si d’un coup il se passe quelque chose, je l’appelle et il vient tout de suite", avait-elle conclu. Un moyen pour la jeune femme de faire taire les muaivaises langues.

Source: Lire L’Article Complet