“J’étais différente, je dérangeais” : Muriel Robin émue en évoquant son enfance

TF1 diffusera sa nouvelle minisérie Mon Ange, à partir du jeudi 6 janvier. Une série dans laquelle joue Muriel Robin. Une occasion pour elle d’évoquer son enfance difficile.

À compter du jeudi 6 janvier, TF1 diffusera une nouvelle mini-série intitulée Mon Ange. Une production composée d’un casting de qualité, dont fait partie la comédienne de 66 ans Muriel Robin. Cette dernière joue le rôle d’une mère de famille, nommée Suzanne, qui ne se remet pas de la disparition de sa fille. En interprétant cette femme seule et isolée, l’humoriste s’est identifiée à sa propre histoire personnelle. Plus précisément à son enfance difficile. « Sa solitude m’a parlé. Suzanne arrive dans un village, elle n’est pas comme les autres. Ça m’a rappelé ma jeunesse à Saint-Etienne, quand je cherchais ma sexualité, a-t-elle confié à Télé-Star, ce vendredi 31 décembre.

Aujourd’hui Muriel Robin assume pleinement sa sexualité ainsi que son couple avec l’actrice Anne Le Nen. Mais, cette assurance n’a pas toujours été évidente pour la réalisatrice française. Plus jeune, elle cherchait son orientation sexuelle. Par exemple, elle avait adopté un style vestimentaire bien à elle : une fois avec des habits de fille et une autre en garçon, ont révélé nos confrères. Elle avait également les cheveux courts. “On me montrait du doigt, j’étais différente, je dérangeais. Cet isolement je l’ai connu”, a-t-elle confié au magazine en faisant référence à son personnage dans la série Mon Ange. Une période qui s’est avérée compliquée dans la jeunesse de l’interprète de Suzanne.

“J’ai aussi aimé cette femme pour sa détermination”

Lors de son interview avec nos confrères de Télé-Stars, Muriel Robin a aussi révélé avoir d’autres points communs avec son personnage. Par exemple, elle s’est avouée admirative de sa ténacité de Suzanne pour tenter de se reconstruire, huit ans après la disparition de sa fille. “J’ai aussi aimé cette femme pour sa détermination, son courage”, a-t-elle expliqué. Très engagée dans la cause féminine, Muriel Robin en a profité pour glisser une phrase gratifiante pour la gent féminine. “Le mot courage est un mot qui va aux femmes”, a-t-elle affirmé.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Stephen Caillet / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet