"J'irai jusqu'au bout…" : Muriel Robin raconte son combat contre cette terrible maladie !

TF1 diffuse ce 6 janvier 2022 Mon ange, fiction policière de 4 épisodes de 52 minutes, avec Marilou Berry, Patrick Chesnais et Muriel Robin. Cette dernière s’est confiée à nos confères de TV Mag et a évoqué les combats qu’elle souhaite mener à travers ses rôles.

Nos confrères de TV Magazine ont rencontré Muriel Robin au festival de la fiction de La Rochelle, en septembre dernier, où Mon Ange a remporté le prix de la meilleure série 52 minutes. Cette fiction policière de quatre épisodes est diffusée pour la première fois ce 6 janvier 2022 sur TF1. Cette création raconte l’histoire de Suzanne qui cherche toujours désespérément sa fille, Julie, disparue depuis huit ans. Elle s’embarque, avec son auto et son inséparable chienne, dans un petit village afin de mener l’enquête et tenter de percer le mystère. Un rôle de femme peu banale qui a tout de suite plu à Muriel Robin, son interprète.

« J’ai aimé ce personnage parce qu’elle est seule, parce que ça se passe à la campagne, parce qu’elle dérange. Et j’aime les gens qui dérangent ! Parce que sa blessure est grave et que les femmes sont incroyables de courage.« , raconte la compagne d’Anne Le Nen. « Elles me bouleversent depuis que je suis petite. Je les vois porter des enfants, être joyeuses, intelligentes, aller au boulot, se battre, comme Suzanne, pour un truc de justice, pour que la vie soit un peu moins dure. Suzanne a perdu cette enfant et elle est seule contre tous. Elle a des sacs de larmes. Elle est dure mais tellement cassée dedans, fragile. Elle va aller au bout.« , explique-t-elle.

Muriel Robin évoque son combat contre l’alcoolisme féminin

Et si la personnalité du personnage de Suzanne a particulièrement plu à la grande copine de Pierre Palmade, elle a aussi tenu à la représenter afin de s’engager dans un combat contre une maladie taboue : l’alcoolisme chez les femmes. « Le thème du pardon m’intéresse. Comment pardonner au tueur de son enfant. Et l’alcoolisme féminin. Je m’y suis retrouvée.« , confesse la comédienne qui n’oublie pas les violences faites aux femmes : « Ça bouge, mais vraiment à petits pas. Nous allons devoir retourner au charbon. J’ai promis à ces femmes que j’irai jusqu’au bout.« 

À voir aussi : Franck Dubosc mis à la porte par sa compagne Danièle !

Source: Lire L’Article Complet