JT de 20h : Anne-Claire Coudray piégée par son micro ouvert

A la toute fin de son journal du 20 heures, samedi 7 novembre 2020, Anne-Claire Coudray pensait ne plus être à l’antenne et s’est donc permis une sortie qui n’est pas du tout passée inaperçue.

Anne-Claire Coudray a fait ce que l’on appelle une boulette. Samedi 7 novembre 2020, à la toute fin de son journal, alors qu’elle venait de donner rendez-vous à ses fidèles téléspectateurs dès le lendemain, elle pensait avoir rendu l’antenne avec des images de joie d’Américains heureux de la victoire de Joe Biden lors des élections présidentielles. Seulement, il semblerait que la régie ait oublié d’éteindre son micro en lançant les images de fin et les téléspectateurs ont donc entendu une phrase de la journaliste. "Euh il a fumé la moquette notre…", a-t-elle lancé. Rapidement, sur les réseaux sociaux, les internautes ont tenté de déterminer l’identité de la personne dont elle faisait illusion.

Alors que certains ont entendu "notre ami", d’autres assurent qu’elle a dit "le Trump". Alors que cette phrase est toujours audible dans la vidéo du replay du journal du 20 heures de TF1, pour l’heure, ni Anne-Claire Coudray, ni TF1 n’a souhaité réagir ni donné d’explications. La célèbre présentatrice reviendra peut-être sur sa boulette dans son journal du 13 heures ce dimanche midi. Une chose est sûre, en cette période de confinement, les internautes ont été bien occupés samedi soir avec cette enquête pour tenter de déterminer le reste de la phrase prononcée par la journaliste de 43 ans. La séquence a été l’une des plus commentée et des plus partagée en France durant cette soirée.

Anne-Claire Coudray bientôt dans les bêtisiers ?

Un internaute a d’ailleurs assuré qu’avec cette sortie, elle devrait, de toute évidence, faire son entrée dans les prochains bêtisiers. Une nouvelle fois, le journal du 13 heures de TF1 de ce dimanche devrait être largement consacré à la présidentielle américaine et à la victoire de Joe Bident alors que Donald Trump refuse toujours d’admettre sa défaite.

Source: Lire L’Article Complet