Juan Carlos d’Espagne, exilé avec sa maîtresse ? Les dessous d’un amour scandaleux

Juan Carlos d’Espagne s’est exilé aux Émirats Arabes Unis et aurait été rejoint par sa maîtresse Marta Gayá, seul véritable amour de sa vie, selon la presse people. Après avoir été qualifié de "prédateur sexuel", l’ancien souverain entame-t-il un nouveau chapitre de son existence ?

Les informations recueillies sont destinées à CCM Benchmark Group pour vous assurer l’envoi de votre newsletter.

Elles seront également utilisées sous réserve des options souscrites, à des fins de ciblage publicitaire.

Vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification de vos données personnelles, ainsi que celui d’en demander l’effacement dans les limites prévues par la loi.

Vous pouvez également à tout moment revoir vos options en matière de ciblage. En savoir plus sur notre politique de confidentialité.

Voir un exemple

L’ancien chef du renseignement a même qualifié Juan Carlos d’Espagne de “prédateur sexuel“, assurant qu’il aurait eu pas moins de 20 enfants illégitimes. “C’est un homme qui ne vit que pour le sexe, au quotidien et à toute heure, abusant de son statut royal pour que ses sbires royaux lui fournissent des femmes de toutes sortes et de toutes conditions“, lit-on. Est-ce pour fuir cette image de dangereux Don Juan que l’ancien roi s’est exilé ?

Source: Lire L’Article Complet