Karine Lacombe attaquée en diffamation par Didier Raoult : la justice a tranché !

Le décrié infectiologue Didier Raoult avait porté plainte en diffamation contre la médecin Karine Lacombe, qui avait estimé que son confrère avait donné un faux témoignage devant l’Assemblée nationale. Mardi 22 novembre, le tribunal correctionnel de Marseille a rendu sa décision.

Karine Lacombe relaxée. La cheffe de service de l’hôpital Saint-Antoine à Paris a appris mardi 22 novembre que le tribunal correctionnel de Marseille ne reconnaissait pas les faits de diffamation dont l’accusait l’infectiologue Didier Raoult. En juillet 2020, Didier Raoult avait affirmé au sujet du Covid-19 que « à Marseille, il y a beaucoup moins de mortalité qu’à Paris ». Une affirmation hasardeuse qu’il explique notamment grâce au supposé succès de son traitement à l’hydroxychloroquine.

« Bien sûr, donc vous savez qu’il a des actions en justice pour mensonges devant la commission parlementaire qui sont en cours », rétorque Karine Lacombe, interrogée sur ses propos dans une émission d’Europe 1. C’est sur la base de cette affirmation, factuellement erronée, que l’ex-patron de l’IHU de Marseille avait poursuivi sa consœur parisienne en diffamation.

Karine Lacombe s’est-elle trompée ?

Une déclaration erronée faite par Karine Lacombe, mais pas diffamation pour autant a tranché le tribunal correctionnel de Marseille, qui a retenu « l’excuse de la bonne foi » de la cheffe de service de l’hôpital Saint-Antoine. L’institution judiciaire note, certes, que les propos de la médecin « portent atteinte à l’honneur et à la considération de M. Raoult ». Mais elle estime également que les propos en question « s’inscrivaient dans un débat d’intérêt général sur la pandémie de la covid-19 et sur l’efficacité du traitement proposé par M. Raoult ». Un traitement dont l’inefficacité contre le Covid-19 est aujourd’hui avérée.

Le tribunal correctionnel de Marseille ajoute par ailleurs que Karine Lacombe « s’appuyait sur une base factuelle suffisante avec deux signalements », parmi lesquels celui de Martin Hirsch, directeur de l’Assistance Publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP). Et pointe « l’absence d’animosité personnelle » de Karine Lacombe envers Didier Raoult et « la prudence dans l’expression » de ses propos.

Crédits photos : Capture d’écran TF1

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Karine Lacombe

  • Didier Raoult

Autour de

Source: Lire L’Article Complet