Karine Lacombe : les toutes premières confidences de sa fille Ysatis sur leur vie de famille

L’infectiologue Karine Lacombe intervient régulièrement sur les plateaux télévisés depuis le début de la crise sanitaire. Très discrète, sa fille aînée Ysatis a quant à elle accepté de se confier pour la première fois dans les colonnes du Parisien jeudi 26 mars 2021.

Restez informée

Karine Lacombe est partout depuis le début de la crise du Covid-19. Invitée à donner son avis et à analyser la situation sur de nombreux plateaux télé depuis un peu plus d’un an maintenant, l’infectiologue de 50 ans est très occupée. Car en plus de ses différentes prises de paroles dans les médias, la chercheuse est toujours à la tête du service infectiologie de l’hôpital Saint-Antoine, à Paris (XIIe ), effectue des consultations le matin, et trouve même le temps d’enseigner à la faculté de médecine Pierre-et-Marie-Curie l’après-midi… Un quotidien qui défile à cent à l’heure dans lequel elle doit également caser ses trois enfants, nés de trois papas différents. Overbookée, la médecin avait d’ailleurs oublié son rendez-vous avec la journaliste du Parisien qui lui consacrait un long papier vendredi 26 mars 2021. Mais Karine Lacombe n’en a pas oublié pour autant son rôle de maman. Avant de répondre aux questions, elle a d’ailleurs pris le temps de coucher Mila, sa fille de 8 ans.

Karine Lacombe ne pourrait être plus fière de ses enfants. Il faut dire qu’Ysatis, sa fille aînée, marche dans ses pas. La jeune fille de 23 ans est en cinquième année de médecine et admire la force de volonté de sa mère : “Elle ne dit jamais qu’elle n’en peut plus, mais elle est capable de dire qu’elle est fatiguée. C’est un humain quand même, elle arrive à garder l’équilibre et à trouver du temps pour nous trois”, a-t-elle expliqué dans les colonnes du quotidien. Pour son bien, ses trois enfants n’hésitent pas “à la ramener sur terre” quand elle en fait un peu trop.

Karine Lacombe est une femme forte

Ysatis n’est pas la seule à trouver le parcours et la ténacité de Karine Lacombe exemplaires. “Karine est quelqu’un de sûr d’elle, de très organisée et efficace, ce qui lui permet d’engloutir une charge de travail énorme et de s’occuper de sa vie familiale et sociale”, a ainsi confié la dessinatrice Fiamma Luzzati, qui a publié mercredi 4 novembre 2020 La Médecin : une infectiologue au temps du corona, une bande dessinée qui lui était consacrée. Malgré son emploi du temps chargé, Karine Lacombe compte continuer à informer les Français. “En tant qu’experte femme, pour une fois qu’on nous donne la parole je ne vais pas la laisser”, a-t-elle assuré.

Source: Lire L’Article Complet