Karine Le Marchand accusée de grossophobie : elle répond du tac au tac

La rentrée s’annonce chargée pour Karine Le Marchand, qui cumule la présentation de plusieurs émissions sur M6, dont un nouveau concept dédié aux personnes obèses, Opération Renaissance. Jugée “grossophobe” par une internaute, l’animatrice s’est justifiée dans un commentaire sur Instagram.

L’Amour est dans le pré, Ambition intime, La France a un incroyable talent… Les émissions s’enchaînent pour Karine Le Marchand, qui multiplie les casquettes sur M6. À la rentrée, l’animatrice de 52 ans présentera un tout nouveau concept, baptisé Opération Renaissance, qui suit le parcours de personnes obèses dans leur processus d’opération. Une idée de série documentaire qui n’a pas plu à tout le monde. Alors que le premier épisode d’Opération Renaissance sera diffusé le lundi 11 janvier, celle qui partage son appartement en colocation avec Stéphane Plaza a essuyé plusieurs critiques qui jugent le programme “grossophobe”. Certains réfractaires au nouveau concept citent en exemple un précédent docu-fiction de M6, La Rue des allocs, qui mettait en scène de manière jugée caricaturale des personnes en situation de grande pauvreté.

Sous une bande-annonce postée sur le compte Instagram de Karine Le Marchand, une internaute a tenu à adresser directement ses critiques à l’animatrice, en lui demandant d’arrêter “de mettre en scène la vie qui est la nôtre”. “Vous êtes mince, jolie et bien dans votre peau… C’est super et je suis heureuse pour vous mais vous ne comprenez pas du tout ce que l’on vit au quotidien, a-t-elle ajouté. Un commentaire véhément auquel l’animatrice a pris le temps de répondre, rapidement soutenue par de nombreux messages favorables au concept de l’émission. “Si je vous écoute, je reste en ville et je ne fais pas non plus L’Amour est dans le pré ? Ni Incroyable talent ? Dois-je faire des émissions sur les femmes noires parisiennes pour vous faire penser que je comprends les gens ?”, a-t-elle répondu du tac au tac, en référence aux autres émissions dont elle assure la présentation sur la chaîne depuis de nombreuses années.

View this post on Instagram

Des critiques dès le début

Ce n’est pas la première fois que Karine Le Marchand doit se justifier sur le concept de sa nouvelle émission. Déjà en 2017, alors que le programme n’en était qu’au stade de projet, l’animatrice avait dû essuyer une vague virulente de critiques qui accusaient M6 de véhiculer des clichés sur les personnes en surpoids. Le collectif Gras Politique s’était mobilisé à l’époque pour faire interdire le documentaire, par le biais d’une pétition qui rappelait que “l’obésité est une maladie chronique et multi-factorielle qui ne devrait en aucun cas être instrumentalisée au profit d’un docu-fiction”. “Excusez-moi de rire mais je trouve ça hallucinant qu’on fasse une pétition, sans savoir ce que va être cette émission, de quoi elle va être composée, de qui elle va être composée”, avait-elle répliqué lors d’une interview accordée à Europe 1. Les téléspectateurs pourront juger sur pièces très prochainement.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Source: Lire L’Article Complet