Karine Le Marchand : après Ludivine Retory, Jean-Pascal Lacoste la charge et pas qu’un peu !

Ce lundi 27 juin, l’équipe de "TPMP" a jugé la dernière saison de "L’amour est dans le pré". Une saison qui ne semble pas avoir marqué Ludivine Retory et Jean-Pascal Lacoste qui ne se montraient pas tendre envers Karine Le Marchand et son programme.

Déjà 17 saisons pour L’amour est dans le pré. Même après autant d’années d’existence, la télé-réalité champêtre d’M6 réunit toujours autant de téléspectateurs. Toutefois, en dix-sept ans, le programme ne fait pas toujours l’unanimité. Preuve en est avec les chroniqueurs de TPMP qui se montraient très critiques envers l’émission animée par Karine Le Marchand.

Si Nicolas Pernikoff apprécie énormément la télé-réalité de la sixième chaîne, comme Magalie Berdah, d’autres ne sont pas de son avis. Preuve en est avec Gilles Verdez qui a violemment taclé le programme en mettant un pauvre 2 en note de cette dernière saison. Mais ce n’était rien comparé à la réaction de Ludivine Retory et Jean-Pascal Lacoste. La première démarrait pourtant de façon encourageante en confiant qu’elle adorait « le programme et je pense que je lui ai donné la note qu’il mérite vraiment… zéro ». La chroniqueuse donnait par la suite des explications à son coup de gueule.

Ludivine Retory et Jean-Pascal Lacoste pas tendres avec l’émission

« Je vous explique. J’avais énormément d’espoirs lors des prémices de lancement de l’émission. Je pensais que c’était une véritable émission de bien public. Pour faire découvrir le monde de l’agriculture mais pour permettre également aux personnes dans la même situation, qu’elles se rencontrent », expliquait-elle dans un premier temps avant de déplorer : « Et j’ai compris au bout de la première saison que c’était la plus grosse supercherie de la télévision. On propose aux petits bobos parisiens de sortir leur pop-corn pour se foutre de la gueule des agriculteurs ».

« J’habite du côté de Saint-Jean-de-Luz et je vois les moutons le matin et les paysans… Et pour moi l’émission c’est du synthétique, ce n’est pas naturel. Pour moi ça ne représente pas le côté agriculture », regrettait dans un premier temps celui qui sera le CPE de la prochaine Star Academy avant de déplorer le fait que le programme soit « moqueur, j’ai l’impression qu’on regarde ça d’un oeil moqueur. Ce n’est pas méchant mais c’est une émission qui porte à rire et c’est dommage ». Reste à savoir si la production va changer les choses à la prochaine saison pour redorer l’image du programme et si Karine Le Marchand, qui se confiait récemment sur sa libido, va entendre les critiques.

A voir également : Karine Le Marchand en charmante compagnie

R.F

Source: Lire L’Article Complet