Karine Le Marchand : « Fesses, c*l »… Cette lettre très « poétique » qu’elle vient de recevoir

En story Instagram, ce jeudi 15 avril, Karine Le Marchand a dévoilé à ses fans un courrier au langage fleuri qu’elle a reçu et qui aurait très bien pu être écrit par son ami Stéphane Plaza.

A propos de


  1. Karine Le Marchand


  2. Stéphane Plaza

Karine Le Marchand était de passage dans les locaux de M6, ce jeudi 15 avril. L’occasion pour elle de découvrir un courrier qui lui était adressé. En story Instagram, la présentatrice télé a ouvert cette “lettre qui n’est pas signée”, comme elle en a “l’habitude”. À l’intérieur de celle-ci, pas d’insultes, mais une liste inattendue contenant les mots “c*l”, b*te”, “fesse” et “c**ille”. Avec humour, la figure emblématique de L’Amour est dans le pré a demandé si l’auteur de ce message ne serait pas son ami Stéphane Plaza, qui adore plaisanter.

“C’est dommage parce que moi j’aime bien les hommes cultivés, les hommes de lettres, les hommes un peu intellectuels… Ben on vous embrasse et puis bonne soirée !”, a-t-elle conclu, en rendant hommage à ses “amis poètes”. Ce n’est pas la première fois que Karine Le Marchand reçoit une lettre de très mauvais goût. En mars dernier, l’animatrice télé avait dévoilé sur le réseau social les propos homophobes d’un anonyme, regrettant la mise en avant du couple formé par Mathieu et Alexandre dans la saison 15 de L’Amour est dans le pré. “Vous devriez être punie par la loi… J’aimais beaucoup votre émission, mais c’est inadmissible et honteux que vous nous présentiez des ‘PD’ qui s’embrassent. Voulez-vous que vos enfants les imitent et trouvent ça normal ? Les animaux ne le font pas… Dégueu”, était-il écrit dans ce courrier.

Une candidate lesbienne qui va faire jaser

Préférant en rire, Karine Le Marchand avait prévenu l’expéditeur qu’il ou elle “va encore souffrir cette saison” puisque dans la 16e saison du programme phare de M6, il y aura une agricultrice lesbienne. Il s’agit de Delphine, âgée de 47 ans. “Ecoutez, madame, monsieur, je ne sais pas… Vous allez être déçu(e) parce que cette année, je crois qu’il va y avoir des filles qui s’embrassent ! Mais qu’est-ce qu’on va faire ?”, avait-elle ajouté avec ironie.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias

Crédits photos : COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet