Kate Middleton et William à Wimbledon : ces règles qu’ils ont été contraints de respecter

Cette fois encore, Kate Middleton et le prince William ont répondu présents au tournoi de Wimbledon, ce mardi 5 juillet. Comme tous les spectateurs assis dans la loge royale, le couple a dû obéir à certaines règles de bienséance.

A propos de


  1. Kate Middleton


  2. William d’Angleterre

Kate Middleton est une fan inconditionnelle de tennis. Chaque année, la duchesse de Cambridge n’a qu’une hâte : regarder les meilleurs joueurs du monde s’affronter lors du tournoi de Wimbledon. C’est ainsi que le prince William et son épouse ont choisi de faire leur première apparition à Wimbledon cette année, ce mardi 5 juillet. Le couple princier a d’ailleurs porté chance au numéro 3 mondial, Novak Djokovic, qui s’est qualifié en demi-finale. Pour cette sortie sportive, Kate a décidé de porter une superbe robe bleue à pois blancs signée Alessandra Rich. De son côté, William a dégainé un costume à carreaux gris ainsi qu’une cravate noire. Des tenues très élégantes, qui suivent un dress code bien précis.

Pour assister à un match du tournoi depuis la loge royale, il faut avant tout y être invité. Et c’est au président du All England Lawn Tennis and Croquet Club, Ian Hewitt, de déterminer qui peut avoir ce privilège. Pour autant, cette première étape, quasi infranchissable pour le commun des mortels, ne garantit pas de pouvoir s’asseoir au moment fatidique. En effet, il faut respecter un code vestimentaire très précis. Ainsi, T-shirt à slogans, jeans déchirés et survêtements de sport y sont interdits. Pour les hommes, tenues élégantes, vestes et cravates sont de rigueur. Par ailleurs, il est formellement interdit de porter un chapeau, pour ne pas bloquer la vue des spectateurs derrière soi.

>> PHOTOS – Letizia d’Espagne, Brigitte Macron, Meghan Markle, Kate Middleton… les stars craquent pour le costume blanc immaculé

Aucune exception pour la famille royale

Si ces restrictions peuvent paraître excessives, elles garantissent une certaine tranquillité d’esprit aux spectateurs. Selon le tabloïd britannique Hello, la sœur de Kate, Pippa Middleton et sa mère, s’étaient vues refuser l’entrée à la loge royale en 2017. A l’époque, leur tenue n’était pas en cause. La raison : le duo mère-fille était arrivé quelques minutes en retard. Comble de l’embarras, les deux femmes ont été priées de bien vouloir s’asseoir ailleurs pour ne pas perturber les autres invités du Royal Box. Familles royales britannique ou étrangères, chefs de gouvernement ou encore stars internationales, personne ne peut échapper à l’étiquette.

Article écrit en collaboration avec 6Médias.

Crédits photos : Chryslene Caillaud / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet