Kim Kardashian, Rihanna, Jordy… : Ces stars ont porté plainte contre leurs parents

Découvrez ces célébrités qui ont attaqué leurs parents en justice.

On apprenait récemment que Rihanna portait plainte contre son père Ronald Fenty. Ce dernier avait utilisé « Fenty » comme nom de marque pour créer une société alors qu’elle en avait déposé les droits. La chanteuse pense que son père ne cherche qu’à profiter de sa réputation, et qu’il s’agit d’une provocation de sa part (leurs rapports sont déjà tendus).

Ce n’est pas la première fois que des stars attaquent leurs parents en justice. Dans la majorité des cas, il s’agit d’enfants stars qui sont exploités et arnaqués par leurs parents qui profitent alors de leur jeune âge et de leur naïveté pour prendre leur argent. C’est ce qui est arrivé à Jordy. À l’âge de 4 ans, le petit garçon devient célèbre en 1992 grâce à son titre Dur dur d’être un bébé qui tourne à échelle internationale et obtient un disque de platine en 1993. Son succès suscitera près de 10 millions d’euros. Un pactole bien juteux que ses parents n’ont pas hésité à exploiter.

En 1993, son père ouvre un parc d’attractions qu’il appelle « La ferme de Jordy » N’ayant aucune expérience dans la gestion de ce genre d’affaires, il fera un gros flop puisque son par d’attraction fermera au bout de trois ans. C’est dans son autobiographie « Je ne suis plus un bébé » que le jeune homme révèle que le parc d’attractions a été conçu avec l’argent de ses chansons. Il porte plainte contre son père et la maison de disques pour escroquerie et gagne son procès en 2009. Il recevra 820 000 euros de dommages et intérêts.

Certaines jeunes célébrités ne bénéficient pas du soutien moral de leurs parents. C’est ce qui est arrivé à Ariel Winter, connue pour son rôle dans la série Modern Family. La jeune actrice a porté plainte contre sa mère en 2012. Elle souffrirait des mauvais traitements physiques et du harcèlement moral de sa mère Crystal Workman. L’actrice la décrit comme étant particulièrement “toxique”. D’après TMZ : “Le 3 octobre, après une audience, le juge a estimé que les allégations selon lesquelles Ariel était violentée physiquement et émotionnellement par sa mère étaient assez sérieuses pour qu’elle quitte le domicile familial “.

Elle est alors restée sous la tutelle de sa grande sœur Shanelle Workman, actrice elle aussi, puis émancipée à 17 ans. La femme de 38 ans avait déjà été placée en famille d’accueil lorsqu’elle était jeune, pour des raisons plus ou moins similaires. Depuis, elle avait refusé de retourner chez elle.

E.B.

Source: Lire L’Article Complet