Kim Kardashian, son ancien garde du corps et l'accord à 5 millions d'euros

Kim Kardashian et son ancien garde du corps, Pascal Duvier, ont conclu un accord à 6,1 millions de dollars (5 millions d’euros). Ce dernier était accusé de ne pas l’avoir assez protégée d’un cambriolage, en 2016.

La hache de guerre (judiciaire) est enterrée. Kim Kardashian avait poursuivi Pascal Duvier, son ancien garde du corps, et ses sociétés Protect Security et Balali Investiments Inc pour négligence, après avoir été victime de vol et séquestration lors d’un cambriolage en 2016 à Paris. Après deux ans de négociation, le différend a finalement été réglée à l’amiable pour 6,1 millions de dollars (5 millions d’euros) d’après les informations de The Sun. La star de télé-réalité, ligotée et visée à la tête par un arme au moment de l’acte, s’était fait voler pour 10 millions de dollar (8,4 millions d’euros) de bijoux de luxe, dont une bague de 18,88 carats et plusieurs pièces d’or et de diamant.

Un cambriolage traumatisant

Tout a commencé en octobre 2016, lors de la Fashion Week de Paris. Kim Kardashian débarquait alors dans la capitale française pour la semaine de la mode, très prisée de la star du petit écran. Malheureusement, l’escapade de rêve s’est finalement transformée en véritable cauchemar pour l’américaine de 39 ans. Ses deux sœurs Kendall et Kourtney, accompagnées de son garde du corps, se rendaient alors dans une boîte de nuit des Champs-Élysées. La femme d’affaires a été cambriolée puis séquestrée dans son hôtel particulier.
Un mois après le triste évènement, Kim Kardashian et son mari Kanye West avaient décidés de licencier leur garde du corps de longue date, et d’autres membres de leur service de sécurité. L’entrepeuneuse avait ainsi décidé d’engager des poursuites judiciaires à leurs encontres en 2018 suite à leur négligence. L’affaire s’était enlisée pendant deux ans, mais les deux parties seraient parvenues à un accord à l’amiable, évitant ainsi un procès, a révélé The Sun. Par ailleurs, pas moins de dix-sept personnes ont étés arrêtées en marge du braquage et attendent leur jugement.

La femme d’affaire est également revenue sur ce vol à main armée dont elle a été victime dans une entrevue diffusée sur Netflix. Dans le cadre d’un épisode de «My Next Guest Needs No Introduction with David Letterman», l’influenceuse s’est exprimée en toute sincérité sur cet évènement traumatisant. «Je me suis dit : “Ok, c’est là que tu vas te faire violer”. Ok, prépares-toi, ça va arriver. Alors je me suis préparée et […] ensuite ils m’ont attachée avec des menottes et des liens et ils ont placé du ruban sur ma bouche et mes yeux. Je n’arrêtais pas de penser à Kourtney, je pensais qu’elle allait revenir et me trouver morte et qu’elle serait traumatisée pour le restant de sa vie», a expliqué Kim Kardashian à David Letterman. Depuis ce tragique incident, la star a renforcé son système de sécurité et a conclu l’interview en insistant sur le fait qu’elle allait bien désormais.

Source: Lire L’Article Complet