Koh-Lanta : cette innovation que les téléspectateurs ne reverront jamais

Ce vendredi 28 août, Denis Brogniart donnera le coup d’envoi à Koh-Lanta, Les 4 Terres. Une édition du jeu d’aventure placée sous le signe des nouveautés. Alors que la production tente d’innover tous les ans, il y a une chose que les téléspectateurs ne reverront jamais. Découvrez ce dont il s’agit.

Denis Brogniart

Alexia Laroche-Joubert

C’est reparti pour un tour ! Moins de trois mois après la finale de L’île des héros, Koh-Lanta fait déjà son grand retour sur TF1, pour le plus grand plaisir des téléspectateurs. Ce vendredi 28 août, Denis Brogniart donnera le coup d’envoi à cette nouvelle édition intitulée Les 4 Terres. Un nom qui n’a rien d’un hasard. Puisque pour la première fois, les vingt-quatre candidats en lice pour remporter le totem ne seront pas divisés en deux ou trois équipes, mais bel et bien en quatre ! Une nouveauté sur laquelle l’animateur ne manquera pas d’insister. « Pour la première fois de l’histoire du jeu, j’ai bien dit pour la première fois, il va y avoir quatre équipes », lance-t-il, comme le rapporte Le Parisien. Celles-ci sont réparties en quatre régions : le Sud, l’Ouest, le Nord et l’Est.

Et ce n’est pas la seule nouveauté que les aventuriers et téléspectateurs découvriront. La règle des épreuves de confort évolue, et un îlot de l’exil fera son apparition, sur lequel les candidats n’auront ni eau, ni nourriture pour survivre. Une saison placée sous le signe du renouvellement, en somme. « Koh-Lanta est une marque forte mais qui a sans cesse besoin de se renouveler tout en gardant sa substantifique moelle », se justifie Julien Magne, directeur des programmes d’Aventure Line Productions (ALP) auprès du Parisien. Si cela passe bien évidemment et en très grosse partie par le casting, il ne faut pas minimiser les innovations qu’ajoute régulièrement la production. Ainsi, le retour de cinq aventuriers emblématiques de Koh-Lanta parmi les nouveaux naufragés dans L’île des héros a fait sensation auprès des férus du programme.

Ce que les téléspectateurs ne verront plus dans Koh-Lanta

« En 2019, Koh-Lanta avait aussi créé l’événement en débutant la saison pour la redoutable épreuve des poteaux. Et en 2011, c’est l’apparition du collier d’immunité qui avait changé la donne en matière de stratégie », listent nos confrères. En revanche, cela n’est pas toujours synonyme de succès. En 2018, dans Koh-Lanta Fidji, les téléspectateurs faisaient connaissance avec le paradis perdu. Cette île offrait aux candidats divers nouveaux avantages comme des doubles votes ou des amulettes d’immunités. Un échec cuisant. Si bien que les aventuriers ne se sont pas près de retrouver ce « paradis ». « Ça dépend beaucoup de l’implication des candidats. Et là, ils ne s’en sont pas vraiment saisis. On ne le refera plus », confie Julien Magne. A l’époque, même Denis Brogniart avait été déçu par cette nouveauté. « Franchement, on va se le dire, le paradis perdu de la saison dernière, c’est une innovation, ça a fonctionné à certains moments, mais ce n’était pas l’idée du siècle », avouait-il à PureMédias.

Source: Lire L’Article Complet