La chanson de l’année : Nikos Aliagas surpris de retrouver une ancienne élève de la Star Academy parmi les musiciens de Patrick Bruel

La chanson de l’année a eu lieu le samedi 5 juin 2021 sur TF1. Parmi les 18 performances, celle de Patrick Bruel a plus interpellé Nikos. Le présentateur a reconnu parmi les musiciens une ancienne élève de la Star Academy.

Patrick Bruel

Nikos Aliagas

Comme chaque année depuis 2004, La chanson de l’année s’est tenue le samedi 5 juin 2021 sur TF1. 18 morceaux étaient en compétition pour remporter le grand titre. Parmi les performances, on a retrouvé Vitaa & Slimane, Amir et Indila, Amel Bent et Hatik, Louane et Grands Corps Malade, ou encore Tayc. Et à quelques mois de la sortie de son prochain album, Patrick Bruel était également présent pour défendre sa chanson “A la santé des gens que j’aime“. Une performance très appréciée des internautes. “Toujours aussi fan de la voix et des chansons de Patrick Bruel” , “Ce bon vieux @PatrickBruel toujours et encore là pour nous faire rappeler que la vie est belle” , “Magnifique chanson entraînante et remplie d’amour , peut-on notamment lire sur Twitter.

Mais un détail a particulièrement attiré l’attention de Nikos durant la performance de Patrick Bruel. En effet, il a reconnu l’une de ses musiciennes. Il s’agit de Claire-Marie, qui avait participé à la 7ème saison de la Star Academy. “Je découvre et je retrouve Claire-Marie qui avait fait la Star Ac, la saison 7” , se rappelle Nikos. “Absolument et avec laquelle j’avais chanté à la Star Ac 7” , confirme le chanteur. Une candidate dont plusieurs téléspectateurs se souviennent. “Ça fait tellement plaisir de revoir Claire-Marie de la Star Ac 7” , “Claire-Marie c’est celle qui se faisait éclater a chaque fois par Raphaël Ricci mdr” , “Claire-Marie ne chante plus ?” , “Sympa Nikos de lui rappeler ce mauvais moment de sa vie” , peut-on notamment lire sur Twitter.

Le retour de Claire-Marie

En effet, la musicienne de Patrick Bruel a vécu des moments compliqués durant le tournage de la Star Academy, notamment lorsqu’elle a dû jouer de l’alto lors d’un prime. “J’ai commencé toute gamine dans un conservatoire, où la rigueur est très poussée. On en vient même à perdre la notion de plaisir, puisque travailler sa musique devient une corvée. Du coup, j’associe l’alto à plein de mauvais souvenirs, le stress, les examens un peu stricts… C’était très difficile de faire abstraction de tout ça. J’avais peur de perdre mes moyens, et donc ‘faire de la merde’.” , confiait-elle à Toute la télé en 2008.

Source: Lire L’Article Complet