La famille royale a annoncé la mort d'Elizabeth II sans attendre le prince Harry

Avant même la mort d’Elizabeth II, survenue le 8 septembre 2022 après 70 ans de règne, la distance entre les deux clans s’est fait sentir.

Tandis que toute la famille proche de la reine se ruait à son chevet en Écosse quelques heures avant sa disparition, le prince Harry a été le dernier dépêché sur place. Il n’a donc pas pu faire ses adieux à sa grand-mère sur son lit de mort.

  • Mort d’Elizabeth II : comment vont se dérouler les funérailles de la reine ?
  • Mort de la reine Elizabeth II : les premiers mots de son fils endeuillé, le roi Charles III

Le décès de la souveraine annoncé sans lui

Un premier avion, transportant sept membres de la famille royale est arrivé jeudi dans l’après-midi, alors qu’une alerte sur l’état de santé dégradé de la reine Elizabeth avait été donnée par ses médecins. À son bord, son petit-fils et héritier le prince William, mais aussi ses fils les princes Andrew et Ewdard. Le roi Charles III, qui va succéder à sa défunte mère, était à Balmoral en premier.

Le prince Harry, lui, n’a pas participé au voyage officiel avec le reste de La Firme. Il a rejoint le groupe par ses propres moyens, puisqu’il a abandonné ses fonctions officielles au sein de la famille royale.

À 18h30, heure de Londres, lorsque Elizabeth II a été déclarée morte dans un communiqué officiel, Harry n’était toujours pas à ses côtés. Son avion s’est posé à l’aéroport de Aberdeen 15 minutes après la nouvelle. Il a également été le premier membre de la famille royale à quitter le château au lendemain de la mort de la souveraine ultra populaire.

  • Mort d’Elizabeth II : le prince Charles devenu roi pourrait-il abdiquer pour William ?
  • Famille royale britannique : qui a le droit de succéder à Elizabeth II ?

Des relations familiales tendues depuis des mois

Un timing qui questionne, d’autant que les relations entre le duc de Sussex et le reste de la famille royale ne sont plus au beau fixe depuis son départ en 2020. Notamment entre le prince Harry et son frère William, qui lui aurait reproché d’avoir abandonné son poste et son devoir.

À noter que le prince exilé aux États-Unis et son épouse Meghan Markle étaient en déplacement en Grande-Bretagne, puis en Allemagne, depuis le samedi 3 septembre et n’avaient pas prévu d’honorer de retrouvailles familiales dans leur planning. Selon le tabloïd The Mirror, le couple aurait même refusé une invitation du prince Charles à passer du temps avec lui à Balmoral, quelques jours plus tôt.

Maintenant que le drapeau britannique est en berne au dessus du palais de Buckingham, reste à savoir quelle place le prince Harry pourrait prendre durant les funérailles de la reine, aux côtés, ou non du reste de sa famille.

Source: Lire L’Article Complet