"La même voix que quand tu voulais coucher avec moi" : le jour où cette célèbre actrice française a recadré Johnny Hallyday

Dans son édition du mois d’avril, le magazine Marie-Claire rend hommage à l’actrice Marie-France Pisier, morte il y a déjà dix ans. A cette occasion, le réalisateur Stéphane Giusti fait des révélations sur une conversation des plus piquantes entre la comédienne et Johnny Hallyday.

Le 24 avril 2011, l’actrice française Marie-France Pisier était retrouvée morte, inanimée au fond de sa piscine, le corps coincé sous une lourde chaise. Si les circonstances de son décès ont longtemps intrigué, la publication du livre de sa nièce, Camille Kouchner, La familia grande, a relancé le débat autour des plus folles hypothèses.

Dans cet ouvrage, l’avocate révèle en effet que son beau-père Olivier Duhamel a commis des faits incestueux sur son frère jumeau quand il n’avait que 13 ans. Si leur mère Evelyne Piser a toujours fermé les yeux sur ces faits, leur tante Marie-France Pisier a tenté de faire éclater la vérité, en vain.
“Je n’ai jamais cru que ma tante se soit suicidée, mais je ne sais pas comment elle est morte. Ma seule certitude, c’est que toute cette histoire d’inceste l’a tuée…” a d’ailleurs déclaré Julien Kouchner, le frère aîné de Camille Kouchner, au moment de la sortie du livre en janvier dernier.

Dans son édition du mois d’avril et à l’occasion du dixième anniversaire de sa mort, le magazine Marie-Claire signe un long portrait de Marie-France Pisier. Le média revient notamment sur sa carrière au cinéma et a la télévision. Le réalisateur Stéphane Giusti qui intervient dans le portrait raconte une anecdote survenue en 1998, sur le tournage du film “Pourquoi pas moi”. La comédienne qui se remet d’un cancer du sein faisait déjà des sous-entendus : “Elle m’avait dit très sérieusement : ‘J’aurais pu être comme le personnage du film, une bourge allumée qui ne voit pas ce qui se passe dans sa propre famille. Ne rien voir, ça arrive dans toutes les familles.” explique le réalisateur.

Il conte ensuite une autre anecdote avec Johnny Hallyday qui lui donnait la réplique dans le film. “Marie-France avait beaucoup d’humour et un côté extrêmement vachard. Un jour sur le tournage, on déjeune avec Johnny. Il lui balance une pique sur sa voix”. L’actrice lui répond alors : ‘C’est drôle, j’ai exactement la même voix que quand tu voulais coucher avec moi.”. De quoi confirmer son légendaire côté rebelle. “Beaucoup d’actrices sont lustrées d’un vernis féministe. Elles se font passer pour Simone de Beauvoir, mais tu grattes un peu, derrière il n’y a rien. Marie-France, c’était le contraire. Elle pouvait agacer même avec ses prises de position, elle s’en foutait.” a conclu Stéphane Giusti.

Aliénor de la Fontaine

Source: Lire L’Article Complet