La pause déjeuner, le nouveau casse-tête des salariés masqués

Aller travailler masquer, d’accord. Mais qu’en est-il lorsque sonne l’heure de la “pause dèj”, faut-il se démasquer ?

Depuis que le gouvernement français impose le port du masque sur le lieu de travail, comment déjeuner avec ses collègues, ou seul(e) face à son ordinateur, en toute sérénité, et sans causer de tort à personne ?

Le cap sur les terrasse

Afin d’éviter les cantines d’entreprises bondées, l’idéal serait de déjeuner à l’extérieur, tant que la météo est encore clémente. Pique-nique entre collègue, ou terrasses, en groupe restreint bien sûr, sont donc deux options à favoriser, dans la mesure du possible.

Néanmoins ; certains boudent le prix des déjeuner à l’extérieur, et la méteo capricieuse. Une option s’impose donc : déjeuner devant son ordinateur, en s’assurant d’être à minimum un mètre des autres.

Chaque collaborateur doit pouvoir disposer d’un espace lui permettant de respecter la règle de distanciation physique d’au moins un mètre par rapport à toute autre personne (ex. autre salarié, client, usager, prestataire, etc.). Une jauge de 4m² autour de chaque salarié doit être respectée pour assurer la distanciation.

Précise le protocole officiel dévoilé par le Ministère du Travail en août dernier.

Bien évidemment, on ne lésine pas sur le lavage des mains, et on éternue dans son coude !

Des horaires décalés ?

Il serait plutôt judicieux que les membres d’une même équipe, qui partagent le même espace de travail, puissent déjeuner à des moments différents. Histoire que tout le monde n’ôte pas son masque au même moment…

Enfin, n’oubliez pas d’aérer au maximum l’espace de travail en ouvrant les fenêtres.

Bon courage !

Découvrez-ici les nouvelles règles sanitaires en entreprises, à appliquer dès maintenant.

Source: Lire L’Article Complet