“La pauvre Elisabeth Borne va souffrir” : la Première ministre en danger à l’aube des législatives ?

Alors que les élections législatives approchent à grands pas, Emmanuel Macron et ses soutiens ne sont pas sûrs d’obtenir la majorité absolue à l’Assemblée Nationale. Selon plusieurs parlementaires qui se sont confiés au Figaro, les différents scénarios qui se profilent ne présagent en tout cas rien de bon pour Elisabeth Borne…

A propos de


  1. Elisabeth Borne

Elisabeth Borne a-t-elle du souci à se faire ? Alors qu’elle a récemment été épinglée pour ses propos à une femme en situation de handicap, la Première ministre, qui a depuis fait son mea culpa, pourrait bien être en danger à l’approche des élections législatives. Aux yeux de Christian Jacob, président des Républicains, l’annonce d’un Conseil national de la refondation, à quelques jours du scrutin, est « une véritable humiliation pour ses députés qu’il traite avec mépris, des élus prisonniers de ce en même temps qui condamne notre pays à l’immobilisme« , a-t-il estimé dans les pages du Figaro ce jeudi 9 juin. Certains parlementaires craignent aussi pour l’avenir de la Première ministre, si Emmanuel Macron et ses soutiens ne sont pas majoritaires à l’Assemblée Nationale : « Avec plus d’une centaine d’énergumènes Nupes, la pauvre Elisabeth Borne va souffrir« , annonce l’un d’entre eux.

À force de trop jouer avec le feu, certains estiment que le locataire de l’Élysée pourrait « se brûler les ailes«  : « Saison 1 : il joue le RN à la présidentielle. Saison 2 : il joue Mélenchon. Mais à force de jouer avec le feu en choisissant ses adversaires, la situation devient très compliquée. Et Macron va finir par se brûler les ailes« , tacle un parlementaire. Et Christian Jacob de confirmer que la stratégie mise en place par Emmanuel Macron n’est pas la bonne : « Cela lui met le nez dans le mur« , assure le patron des Républicains, prenant soin de dénoncer « le flou des réformes » ainsi que « la fragilité d’une ‘fausse’ alliance gauche qui ne tardera pas à exploser au lendemain des élections. » Alors, à qui l’avenir donnera-t-il raison ?

>> PHOTOS – Elisabeth Borne : l’évolution physique de la Première ministre en images

Elisabeth Borne « vigilante » à l’approche des législatives

Depuis quelque temps, les prises de positions et différentes déclarations de Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon concernant les faits divers ont de quoi inquiéter la remplaçante de Jean Castex. D’après les informations rapportées par Le Parisien, certains membres du gouvernement, à l’instar d’Elisabeth Borne, craindraient un second effet « Papy Voise«  : une affaire judiciaire datant de 2002, qui s’était déroulée quelques jours seulement avant le premier tour des présidentielles. Elle avait d’ailleurs eu un impact majeur sur l’opinion publique. « Nous devrons être vigilants en 2022, surtout qu’aujourd’hui avec les chaînes d’infos et les réseaux sociaux la caisse de résonance est bien plus importante« , a confié la nouvelle cheffe du gouvernement à ce sujet. Preuve qu’à quelques jours du premier tour des élections législatives, tout peut encore changer…

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet