La petite maison dans la prairie : un acteur phare mis en examen en France pour viol sur mineure

Radames Pera, acteur de La petite maison dans la prairie, a été mis en examen pour agression sexuelle et viol sur mineure de moins de 15 ans en 2021, révèle le parquet de Reims à BFMTV ce 24 juin.

Les années passent et le tableau des coulisses de La petite maison dans la prairie se noircit. Pourtant, la série culte qui suivait les aventures de la famille Ingalls dans un Minnesota du XIXe siècle romancé, a bercé plus d’une enfance. Créée par Michael Landon (Charles Ingalls), la fiction inspirée du livre éponyme de Laura Ingalls, comptait 205 épisodes a été diffusée entre 1974 et 1983 sur NBC, avant de connaître une gloire internationale à partir de 1976. Dernière révélation en date, Radames Pera, qui incarnait John Sanderson Edwards Junior, le fiancé de Mary Ingalls, a été mis en examen pour agression sexuelle et viol aggravé sur mineure de moins de 15 ans, rapporte BFMTV ce 24 juin. Cette information provient du parquet de Reims, où vit l’acteur avec sa femme et sa fille.

Les faits sont datés de 2021. A la suite d’une plainte déposée, une enquête préliminaire avait été ouverte au printemps, avant que le parquet n’ouvre une information judiciaire en décembre 2021. Mis en examen, puis placé sous contrôle judiciaire, Radames Pera collabore et persiste à nier les accusations. L’acteur de 61 ans n’a aucun antécédent judiciaire en France. D’après nos confrères, l’enquête serait toujours en cours et pourrait permettre à d’autres victimes potentielles de s’exprimer. Le but étant de réunir davantage de preuves et de témoignages. Radames Pera était apparu de 1975 à 1980 dans la série américaine, avant de quitter le petit écran pour se consacrer à d’autres projets, comme son entreprise d’audio video située à Los angeles. L’ancien comédien avait pour clients Johnny Depp, Sharon Stone, Charlize Theron, Nicolas Cage ou encore Ben Stiller.

Michael Landon "fou, mauvais et dangereux"

Depuis plusieurs années, les dévoilements se succèdent et mettent à jour des récits qui contrastent avec l’impression de grande famille donnée par le casting. Récemment évoqué par deux de ses anciennes collègues, la star de la série, Michael Landon, était assez éloigné de son personnage de fermier chaleureux. Selon Karen Grassle, l’inoubiable Caroline Ingalls, l’acteur décédé en 1991 abusait de la boisson, et s’autorisait à faire des blagues sexistes immondes et des remarques humiliantes sur le physique de celle qui incarnait sa femme à l’écran. Un portrait peu flatteur que la comédienne de 71 ans a brossé dans son livre Lumières vives, poussière de prairie paru le 16 novembre 2021. Autre témoignage, celui de Alison Arngrim, qui prêtait ses traits à la peste Nellie Olseon. L’actrice avait confirmé les dires de Karen Grassel dans le Daily Mail le 8 novembre 2021 : "Les gens ont encore l’image de lui d’un fermier sain et gentil, mais quand on le connaissait, il était surtout fou, mauvais et dangereux. Il buvait, fumait et racontait des blagues terrible", s’est-elle souvenu, qualifiant l’ambiance sur le plateau de "Club de vieux garçons".

Source: Lire L’Article Complet