L'appartement crasseux" de Billy Crawford, ancienne gloire revenue en France pour "Danse les stars"

Billy Crawford revient de loin. S’il a déchaîné les passions au début des années 2000, le chéri de Coleen Garcia a vécu une longue traversée du désert avant d’enchaîner les succès !

Le 9 septembre 2022, Billy Crawford a signé son grand comeback à la télévision française. C’est via « Danse avec les stars » que le papa d’Amari s’est illustré avec panache aux côtés de Fauve Hautot. Pas peu fier, le duo a même déclenché les 4 buzz du jury. Du jamais vu ! Nul doute que les principaux intéressés vont encore surprendre les téléspectateurs dans le prochain numéro du show.

« C’est un immense challenge pour moi. J’avais envie d’expérimenter de nouvelles choses et découvrir d’autres façons de danser. Ça fait presque trente ans que je suis artiste mais je n’ai jamais rien fait de tel. Ça va me permettre d’avoir plus confiance en moi. Bien sûr, je le fais aussi pour ma famille », a-t-il souligné dans les colonnes de Télé-Star.

A l’âge de vingt ans, Billy Crawford a presque tout raflé en France au début des années 2000. Mais sa carrière a démarré en réalité dès son plus jeune âge à l’étranger. Dans son ouvrage « La musique et moi » publié en 2006, l’ex-compagnon de Lorie Pester évoque sans fard son incroyable parcours. L’interprète de « Trackin » voit le jour à Manille en 1982. Enfant, la star ne laisse personne indifférent. Il enchaîne les publicités aux Philippines et finit par faire le buzz en reprenant le titre « Born in The USA » de Bruce Springsteen.

« Ça a été très dur pour moi… »

Au sein de sa famille, Billy Crawford baigne constamment dans une double culture : son père étant Texan et sa mère originaire des Philippines. Aux États-Unis, il enchaîne les projets. Mais très vite débute alors sa terrible descente aux enfers : « Avoir 13 ans à New York, ça a été très dur pour moi. Un appartement en bordel, et tout ça… c’était très dur », a révélé l’interprète de « Come into my life ».

Dans son école dans le Queens, Billy Crawford encaisse au quotidien des insultes racistes. Ses camarades se moquent également de ses oreilles « décollées » et son accent texan ne fait pas l’unanimité… Au plus mal, l’acteur finit par s’acoquiner avec des voyous : « J’avais 13 ans, je vivais dans un appart miteux, j’étais déprimé, et tous mes amis étaient dans le gang, alors je me suis dis ‘pourquoi pas, c’est cool ! ». La violence fait partie de son quotidien… Un jour, Billy Crawford dérape. Il casse les bras et les jambes d’un homme qui a insulté sa mère. Après un passage express en prison, le beau brun qui a appris de ses erreurs fera la fierté des siens grâce à son incroyable réussite !

N.B

à voir aussi : Lorie : cette violence qu’elle nous avait caché à l’époque avec Garou…

Source: Lire L’Article Complet