Laura Laune : victime d'une incitation à la haine et la violence par un influenceur

Suite à son passage dans On est presque en direct, Laura Laune a subi de violentes attaques sur les réseaux sociaux jusqu’à recevoir une incitation à la haine et la violence par un influenceur suivi par 1,5 million de personnes.

Restez informée

Laura Laune n’aurait jamais imaginé que sa chanson lui cause autant de tort. Le 24 octobre 2020, l’humoriste accompagnée de sa guitare était l’invitée de Laurent Ruquier dans l’émission On est presque en direct sur France 2. La grande gagnante de La France a un incroyable talent, saison douze, en avait profité pour chanter l’une de ses chansons dans laquelle, une nouvelle fois, l’artiste excelle dans l’humour noir : Pourquoi les Noirs conduisent des taxis ? Pour que les Blancs soient en retard aussi. Et les Chinois bouffez-vous entre vous, comme ça, ça fera d’une pierre deux coups. Les musulmans c’est comme le réseau, quelquefois ça saute dans le métro”, avait-elle chanté à tue-tête, devant des invités médusés. Sur les réseaux sociaux, Laura Lane a fait savoir dans un communiqué qu’elle avait reçu des insultes et des menaces suite à cette séquence.

“Un déferlements de haine envahissait mes réseaux et mon équipe de production recevait des appels anonymes”

En effet, dans un long message publié sur Twitter, Laura Laune a expliqué qu’elle avait fait l’objet d’une incitation à la haine et la violence par un influenceur suivi par plusieurs milliers d’abonnés : “Il y a quelques jours une personnes suivi par plus d’1,5 millions d’abonnés a déclaré sur ses réseaux “ne pas frapper les filles” mais pouvoir “faire une exception” pour moi. Le message a été “aimé” par plus de 800 personnes, visiblement toutes d’accord sur le fait qu’il est normal de frapper un artiste parce qu’on a pas aimé sa prestation”, a-t-elle écrit à ses fans.

Au-delà d’un message de haine sur la Toile, celui-ci s’est transformé en véritable incitation à la violence envers une femme : “Cette fois, il ne s’agit pas d’une menace envoyée en privé n’engageant que son auteur mais d’une incitation publique à la violence et à la haine émanant d’une personnalité publique… Les retours ont été immédiats, un déferlements de haine envahissait mes réseaux tandis que mon équipe de production recevait des appels anonymes.” Laura Laune est donc rentrée en contact avec la personne concernée pour “condamner la violence envers les femmes” mais l’auteur n’a “pas jugé nécessaire de le faire”. La grande gagnante de La France a un incroyable talent a rappelé l’importance du choix des mots avant de conclure : “Non, on ne frappe pas, on ne tue pas un homme ou une femme parce qu’on n’aime pas son travail ou ses idées”.

Quelques mots qui me tenaient à coeur. Prenez soin de vous ❤️ pic.twitter.com/Jyw8xNo007

Source: Lire L’Article Complet