Le compteur Linky bientôt payant ? Bernard Montiel attaque violemment le porte-parole d'Enedis

Mardi 1er juin 2021, Laurent Méric, le porte-parole d’Enedis en charge des compteurs Linky, était invité dans Touche pas à mon poste sur C8. L’homme d’affaires a été choqué par les propos tenus par Bernard Montiel, très remonté contre l’entreprise.

  • Bernard Montiel

L’ambiance était quelque peu… électrique. Mardi 1er juin 2021, les téléspectateurs de C8 avaient rendez-vous avec Cyril Hanouna pour un nouvel épisode de Touche pas à mon poste. Et si l’animateur de l’émission, qui pourrait se retrouver bientôt sur une autre chaîne, était de très bonne humeur en ce début de semaine, ce n’était pas le cas de tous ses chroniqueurs. En effet, l’ancien présentateur de Vidéo Gag, Bernard Montiel, a laissé exploser sa colère face à Laurent Méric, porte-parole de la société Enedis, en charge des compteurs d’électricité Linky. Et pour cause, depuis quelques jours, un débat fait rage : les compteurs vont-ils devenir payants alors que le contrat de départ assurait leur gratuité ? Un sujet brûlant qui a bien failli mettre le feu au plateau…

Bernard Montiel craque au sujet des compteurs Linky

“On va être obligés de rembourser alors qu’on nous avait promis que ce serait gratuit. Je suis scandalisé par ce que vous avez fait, je suis furieux”, a déploré Gilles Verdez, rejoint par sa camarade Valérie Bénaïm : “Les pouvoirs publics, qu’est-ce qu’ils nous ont dit ? Ils nous ont dit : ‘Rassurez-vous, il faut le mettre parce que vous allez faire des économies d’énergie et donc des économies financières et ce sera gratuit'”. Laurent Méric a donc tenté de se défendre tant bien que mal : Ces cent-trente euros sont intégralement financés par Enedis, société de service public. Il n’y aura pas de hausse des factures. C’est financé par les économies que nous, Enedis, allons réaliser à partir de 2022″. Pour le reste du plateau, ces arguments n’ont rien de convaincant…

À commencer par Bernard Montiel qui a littéralement… craqué. En effet, l’animateur, lui-même doté d’un compteur Linky à son domicile, a vivement attaqué son interlocuteur : “Il ne faut pas se focaliser sur les cent-trente euros parce que ça va nous coûter beaucoup plus cher en consommation (…) Données plus fines, ça c’est des expressions à eux. Données plus fines en temps réel pour mieux maîtriser la consommation. Dans le c*l oui !”, a-t-il balancé, furieux. Excédé par le sujet mis sur la table, Bernard Montiel a tout de même invité Laurent Méric à passer sa porte : “Mon compteur Linky, il y a une m*rde chez moi, faut que je vous donne l’adresse.” Pas sûr que l’ambiance soit au rendez-vous…

“Chaque client peut faire baisser sa facture”

Laurent Méric, porte-parole d’Enedis en charge de Linky, réagit en direct à la polémique dans #TPMP ! pic.twitter.com/HLwcKAPY0O

Source: Lire L’Article Complet