Le prince Harry bientôt chauve ? Sa perte de cheveux aurait connu une accélération après le Megxit

Voilà une nouvelle décoiffante. Selon le Daily Mail de ce 16 juin, le prince Harry, s’il n’y prend garde, pourrait bien être chauve pour ses 50 ans. Interrogé par le tabloïd britannique un chirurgien est monté au front sur l’épineuse question capillaire…

Harry d’Angleterre

William d’Angleterre

Voilà une nouvelle qui donne aux admirateurs du prince Harry de quoi se faire des cheveux. Selon le Daily Mail de ce 16 juin, le jeune père de famille connaîtrait une accélération dramatique de sa perte de cheveux depuis que son épouse et lui ont quitté le Royaume-Uni. Le papa d’Archie et Lili qui aura 37 ans le 15 septembre prochain est victime d’un gros down capillaire et sa flamboyante chevelure rousse qui a séduit Chelsy Davy et Cressida Bonas n’est plus qu’un lointain souvenir…

“C’est trop tard pour William “

Si le Daily Mail n’explique en rien le phénomène, il s’est en revanche tourné vers un chirurgien britannique spécialisé dans les implants capillaires. Et ce dernier a tiré la sonnette d’alarme. Si le prince Harry ne réagit pas, il court à la catastrophe. Néanmoins, le docteur Asim Shahmalak qui officie à la Crown Clinic de Manchester, rapporte de bonnes nouvelles. Selon lui le duc de Sussex perd ses cheveux moins rapidement que son aîné le prince William. Selon lui, Harry est à 36 ans au point où William était rendu à 26 ! Il ajoute ” Il a une calvitie en croissance juste sur le sommet du crâne et vous pouvez également voir que ses cheveux s’éclaircissent vers l’avant. Sans traitement, l’accélération que nous avons observée au cours des 15 derniers mois ne fera qu’augmenter au cours de l’année prochaine. Harry ne sera peut-être néanmoins jamais aussi chauve que son frère William qui a été plus touché que n’importe lequel des hommes de la famille royale. ” Mais le spécialiste prévient : ” Il a hérité du puissant gène de la calvitie de son père, le prince Charles, qui l’a obtenu de son père, le prince Philip. À chaque génération, la perte de cheveux semble s’aggraver, ce qui peut arriver dans certaines familles. Un facteur supplémentaire est qu’il existe également un gène de perte de cheveux du côté de Diana, la mère de Harry et William. Son père, le comte Spencer, était également chauve. “

Selon le spécialiste, “c’est trop tard pour William, plus rien ne peut être tenté, Harry a encore un peu de temps pour réagir sinon il sera chauve comme son frère, à 50 ans mais peut-être avec quelques cheveux sur le devant”. Asim Shahmalak a ensuite produit une simulation de la calvitie d’Harry visible ici, mais attention au risque de malaise cardiaque pour les fans, l’image est difficile à regarder. Alors Meghan va-t-elle pousser son compagnon vers une greffe ou l’accompagner dans cette difficile épreuve ? Après tout il reste un espoir que ce dernier suive les traces de son frère sur le podium des hommes chauves les plus sexy de la planète. William a en effet décroché la timbale cette année, loin devant Mike Tyson, Jason Statham, Pitbull, Michael Jordan, Floyd Mayweather, John Travolta, Bruce Willis, Dwayne Johnson et Vin Diesel. Alors Harry doit-il vraiment se faire des cheveux blancs ?

Source: Lire L’Article Complet