Le prince Harry en rivalité avec le prince George ? L’étonnante déclaration

D’ici la rentrée, le prince Harry compte s’engager plus personnellement dans ses œuvres caritatives. Son temps est compté : le prince George, son neveu, pourrait bien lui piquer prochainement la vedette, d’après un expert royauté interrogé par US Weekly.

Entre sa fondation Archewell et ses projets avec Netflix, le prince Harry est un homme occupé. Depuis son départ du Royaume-Uni, le petit-fils d’Elizabeth II a multiplié les expériences (et les sorties médiatiques fracassantes…), capitalisant sur sa notoriété royale. Cela dit, cette notoriété pourrait avoir une durée de vie limitée. D’après Jonathan Sacerdoti, expert royauté, le fils de Diana pourrait bien être éclipsé prochainement par son neveu, le prince George. “Je pense que la plupart des gens au Royaume-Uni s’ennuient assez du prince Harry et de Meghan, je pense qu’ils le savent aussi, a fait savoir ce spécialiste des têtes couronnées auprès d’US Weekly, estimant que la maturité du prince George serait “plus intéressante” à suivre que les histoires des Sussex en Californie.

À la mort (ou l’abdication) de la reine, son fils aîné le prince Charles prendra sa suite. Ce sera ensuite au tour du prince William d’hériter du trône. Plus son fils George grandira et plus il deviendra intéressant à suivre pour les tabloïds anglosaxons. Ces derniers seraient plus enclins à écrire sur les jeunes membres de la famille que sur leurs aînés. Et le prince Harry en a parfaitement conscience. Dans une interview au Sunday Times, l’époux de Meghan Markle reconnaissait avoir “une position privilégiée”, par son rang royal, et qu’il en ferait usage jusqu’à ce qu’il devienne “hors-sujet”. “Ou jusqu’à ce que George finisse par devenir plus intéressant”, avait-il ajouté lors de cet entretien réalisé en 2016, quand il vivait encore auprès des siens au Royaume-Uni.

Des interviews très remarquées

Ainsi, le prince Harry met un point d’honneur à avoir un impact sur le monde, tant qu’il peut attirer la lumière. D’ici la rentrée, il compte s’engager plus personnellement dans des projets qui lui tiennent à cœur. Avec son épouse Meghan, le père d’Archie et Lilibet s’est investi en faveur de la vaccination contre le Covid-19 et la santé mentale. Il a promis de s’engager financièrement pour la cause des enfants défavorisés de l’Afrique australe, en reversant une partie des ventes de ses mémoires, une série de quatre tomes potentiellement explosifs à paraître fin 2022. Cela dit, le frère de William ne fait pas toujours parler de lui pour ses bonnes œuvres. À plusieurs reprises, le duc de Sussex s’en est pris au clan royal, à travers des interviews très remarquées. Une manière de régler ses comptes avec la Firme, accusée entre autres d’avoir eu des insinuations racistes envers son fils.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet