Le prince Harry et Meghan Markle appellent les Américains à voter pour contrer Donald Trump

Pour leur première apparition télévisée depuis qu’ils ont annoncé leur décision de se mettre en retrait de la famille royale britannique, Meghan Markle et le prince Harry ont adressé un message politique aux citoyens américains.

C’est à l’occasion de la sortie du classement des 100 personnalités les plus influentes de 2020, “TIME 100“, et le jour national encourageant les Américains à s’inscrire sur les listes électorales, que le couple a été filmé par le Time.

Message politique

Dans un message de deux minutes diffusé sur la chaîne ABC, les parents du petit Archie Mountbatten-Windsor ont directement évoqué l’élection présidentielle américaine, “particulièrement importante”, qui se déroulera en novembre.

“Lorsque nous votons, nos valeurs sont mises en pratique et nos voix sont entendues. Votre voix rappelle que vous êtes important”, a expliqué Meghan Markle, “C’est le cas. Et vous méritez d’être entendus.”

Le prince Harry a quant à lui pris la parole pour expliquer qu’il ne pourra pas voter et qu’il n’a jamais pu voter au Royaume-Uni, mais qu'”il est vital de rejeter les discours haineux, la désinformation et la négativité en ligne.”

Une véritable prise de position

En tant que membre de la famille royale, il est interdit d’exprimer une opinion politique. Il s’agit ici d’un véritable changement pour le couple, désormais installé en Californie. Sans prononcer clairement le nom de Joe Biden, principal opposant à Donald Trump, ils affichent leur opposition au président ultra-conservateur.

Les Britanniques ont été nombreux à réagir à cette vidéo sur Twitter. Le présentateur Piers Morgan, reconnu comme conservateur, a parlé d’un “comportement inacceptable pour un membre de la famille royale”.

Le rédacteur en chef de Majesty Magazine, Joe Little, a critiqué les paroles du prince Harry auprès du Guardian, dans des propos relayés par Cnews : “C’est quelque chose qu’il ne ferait pas s’il était encore au Royaume-Uni. Il est peut-être à des milliers de kilomètres de là, mais il est toujours le petit-fils de la reine”.

  • Jill Biden, l’anti Melania Trump
  • États-Unis : l’impasse des électrices féministes face à Joe Biden, accusé d’agression sexuelle

Réactions de la famille royale et de Donald Trump

Invité à réagir à cette prise de position, Donald Trump a déclaré “ne pas être fan d’elle” (Meghan Markle, NDLR) et souhaité “beaucoup de courage à Harry”.

Chris Ship, journaliste spécialiste de la famille royale, a annoncé sur Twitter que Buckingham Palace, sollicité pour s’exprimer sur le sujet, a répondu que “Le duc n’est plus un membre actif de la famille royale et tous ses commentaires sont faits à titre personnel”.

  • Meghan Markle et le prince Harry vont produire des films, séries et documentaires pour Netflix
  • “Meghan Markle était une opportunité pour la famille royale, mais l’institution l’a laissée tomber”

Source: Lire L’Article Complet